Chaque lundi, FIFA.com met en lumière une photographie qui illustre l'histoire ou l'actualité du football et vous raconte tout ce que le cliché ne dit pas... 

Dunga se trouve actuellement dans le Massachusetts en train de préparer la Seleção en vue de son match amical contre les États-Unis. Ce n'est pas la première fois qu'il se retrouve dans un rôle de leader au moment de défier les États-Unis sur leurs terres. Rai avait été capitaine du Brésil durant la phase de groupes de la Coupe du Monde de la FIFA 1994™, mais Carlos Alberto Parreira avait finalement décidé de se passer de ses services pour le huitième de finale entre le Brésil et les Stars and Stripes. Le coach de la Seleção avait confié le brassard au milieu de terrain qui évoluait alors à Stuttgart.

À cette occasion, les Sud-Américains ont monopolisé le ballon, malgré le fait de s'être retrouvés à dix juste avant la pause. Un dégagement sur la ligne de Thomas Dooley et des parades à répétition du gardien Tony Meola avaient toutefois permis aux Américains de tenir. Mais à la 73ème minute, Romario réussit plusieurs dribbles dans l'entrejeu avant de servir Bebeto, qui ne tremblent pas au moment d'ajuster le gardien adverse, comme on peut le voir sur l'image ci-dessus.

Dunga était capitaine de l'équipe du Brésil vainqueur de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 1983 et dans laquelle on trouvait également Jorginho et Bebeto. À États-Unis 1994, il a conservé le brassard jusqu'à la finale disputée dans le Rose Bowl de Pasadena. Il le portait encore à France 1998 et reste à ce jour considéré comme l'un des plus grands capitaines de la Seleção, au même titre que Carlos Alberto et Cafu.

Le Brésil a remporté 15 des 17 matches disputés face aux États-Unis. Ces derniers temps, les deux pays ont pris l'habitude de livrer des prestations d'une rare intensité lorsqu'elles se rencontrent. Lors du premier mandat de Dunga à la tête de la Seleção, les Brésiliens avaient été menés au score avant de s'imposer 4:2 à Soldier Field. En finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2009, ils avaient même été menés de deux buts avant de l'emporter 3:2. La dernière confrontation entre les deux équipes s'est soldée par un succès du Brésil 4:1, en 2012 à FedExField.