Les exploits historiques de deux jeunes de 20 ans figurent en bonne place dans la dernière édition de la revue statistique de FIFA.com, en compagnie d'un but supersonique et de fins de séries noires pour un joueur à Amsterdam et un pays à Cordoba.

60 tentatives auront été nécessaires à Paul Pogba pour marquer son premier but en équipe de France depuis l'extérieur de la surface de réparation. Jusqu'à présent, le milieu de terrain de 23 ans avait signé trois de ses réalisations de la tête et deux autres depuis l'intérieur de la surface de but. En marquant l'unique but de la rencontre à l'Amsterdam Arena, le joueur de Manchester United a permis aux Bleus d'enregistrer leur troisième victoire consécutive sur les Pays-Bas, ce qui ne leur était jamais arrivé auparavant. De leur côté, les Oranje ont concédé deux défaites face au même adversaire dans la même année calendaire pour la première fois depuis 1962. À l'époque, leur bourreau n'était autre que la Belgique de Paul Van Himst.

51 ans après son premier déplacement en Argentine dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™, le Paraguay a remporté sa première victoire sur les terres de l'Albiceleste. Avant de s'engager dans la course à Russie 2018, les Argentins n'avaient concédé que deux revers à domicile dans l'épreuve préliminaire : un naufrage 5:0 face à la Colombie en 1993 et une défaite 3:1 contre le Brésil en 2009. En inscrivant le seul but de la partie à l'Estadio Mario Alberto Kempes ce 11 octobre, Derlis Gonzalez a infligé à l'Argentine sa deuxième humiliation dans cette seule campagne. Les Paraguayens doivent en partie leur victoire au cinquième penalty manqué par Sergio Agüero en sept mois, en club comme en sélection.

20 ans et 11 mois, c'est l'âge auquel Andre Silva a éclipsé Eusebio pour devenir le plus jeune joueur à inscrire en triplé avec le Portugal. La Panthère Noire avait réalisé cet exploit la veille de son 23ème anniversaire, lors d'une victoire sur la Turquie en qualifications pour Angleterre 1966. Buteur à trois reprises en 37 minutes, Silva est aussi le joueur le plus rapide à signer un triplé à partir du coup d'envoi. Le record en la matière était auparavant détenu par Francisco Palmeiro qui, pour ses débuts internationaux en 1956, avait eu besoin de 43 minutes pour tromper à trois reprises une sélection espagnole comptant dans ses rangs Francisco Gento et Hector Rial. Seuls deux autres footballeurs ont réussi un triplé en première mi-temps avec le Portugal : Nuno Gomes (en 44 minutes) contre Andorre en 2001 et Pauleta, qui a bouclé le sien dans le temps additionnel de la première période d'un match remporté 8:0 face au Koweït, deux ans plus tard.

8,1 secondes, c'est tout le temps qu'il a fallu à Christian Benteke pour marquer le but le plus rapide des qualifications ou d'une phase finale de Coupe du Monde, ce 10 octobre contre Gibraltar. Il efface ainsi des tablettes le record de Davide Gualtieri (Saint-Marin), qui avait surpris l'Angleterre en 1993. Parallèlement, le Belge a mis fin à une longue disette de 19 mois en équipe nationale. Transféré à Crystal Palace après une période difficile à Liverpool, l'attaquant né à Kinshasa a terminé la rencontre avec trois réalisations au compteur. Il reste sur six buts en cinq matches, toutes compétitions confondues.

5 buts consécutifs pour le Chili en qualifications pour la Coupe du Monde figurent sur la carte de visite d'Arturo Vidal. Le joueur du Bayern Munich est le premier à aligner une telle séquence et il n'est même pas attaquant ! Ivan Zamorano et Marcelo Salas s'étaient tous les deux arrêtés à quatre réalisations d'affilée dans la compétition préliminaire de France 1998. Grâce au doublé de Vidal, la Roja a remporté (2:1) son premier match en quatre sorties sur la route de Russie 2018. Elle reste en outre sur 12 victoires sur ses 13 dernières confrontations avec le Pérou. Le milieu de terrain de 29 ans avait dû attendre sa 17ème sélection pour marquer son premier but avec le Chili. Il reste sur 10 réalisations en 16 matches de qualification pour l'épreuve suprême.

4 matches consécutifs du Nigeria ont vu Kelechi Iheanacho trouver le chemin des filets. Le regretté Rashidi Yekini avait marqué lors de trois matches d'affilée en Coupe d'Afrique des Nations de la CAF 1990, avant d'être imité deux ans plus tard par Samson Siasia. Plus incroyable encore, le jeune prodige de 20 ans a signé le but de victoire contre le Mali, le Luxembourg, la Tanzanie et la Zambie. Inscrit ce 9 octobre, le dernier en date a permis aux Super Eagles de bien débuter le troisième tour des préliminaires de Russie 2018. Lauréat du Ballon d'Or adidas de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2013 remportée par le Nigeria, Iheanacho totalise également deux réalisations en deux titularisations avec Manchester City cette saison en Premier League.