En faisant sa 134ème apparition pour la République d'Irlande en match amical contre le Bélarus, Shay Given a rejoint le club des joueurs dont la carrière internationale a duré au moins 20 années. Aujourd'hui âgé de 40 ans, le gardien irlandais avait fait sa première apparition en sélection contre la Russie, le 27 mars 1996. FIFA.com profite de l'occasion pour s'intéresser à d'autres joueurs qui ont servi leur pays pendant un minimum de 20 ans.

Lothar Matthäus, Joueur de l'année de la FIFA 1991 et sélectionné 150 fois avec l'Allemagne, a fait sa dernière apparition en équipe nationale à l'UEFA EURO 2000, 20 ans et six jours exactement après y avoir fait ses débuts. Parmi tous les titres collectifs et individuels qu'il a remportés, Matthäus estime que la Coupe du Monde de la FIFA 1990™ gagnée en tant que capitaine reste le sommet de sa carrière. "La période autour de la Coupe du Monde 1990 a vraiment été la plus belle époque de toute ma carrière", confiait-il à FIFA.com en 2015. "Les joueurs les plus talentueux de la planète évoluaient pratiquement tous en Italie. Le fait de se côtoyer chaque week-end renforçait le niveau de chacun d'entre nous."

Si Matthäus détient le record du plus grand nombre de rencontres disputées en Coupe du Monde (25), l'ancien défenseur de l'Équateur Ivan Hurtado est celui qui a joué le plus de matches (72) en qualifications pour l'épreuve. Hurtado a évolué pendant plus de deux décennies en équipe nationale. Après y avoir fait ses débuts en 1992, il a livré son dernier combat pour la sélection en octobre 2014, soit 22 ans après avoir été convoqué pour la première fois. 
"Si j'avais annoncé en début de carrière que j'allais jouer plus de matches de qualifications pour le Mondial que n'importe qui d'autre sur la planète, on m'aurait traité de fou", assurait l'intéressé à FIFA.com en 2015. "Je n'aurais jamais imaginé pouvoir détenir le record d'apparitions dans une compétition aussi exigeante."

Jennings, Milla et Mondragon pour un record
Pat Jennings
 pour sa part a gardé les cages de l'Irlande du Nord 119 fois entre 1964 et 1986. À Mexique 1986 contre le Brésil, il devient même le joueur le plus âgé d'une Coupe du Monde, à 41 ans. Cette rencontre a également été son chant du cygne en équipe nationale. "J'ai commencé en 1964, mais j'ai dû attendre jusqu'en 1982 avant de participer à la Coupe du Monde pour la première fois", raconte à FIFA.com l'ancien gardien d'Arsenal et de Tottenham. "Nous avions une formidable équipe à l'époque. Nous ne marquions pas beaucoup de buts, mais nous en encaissions encore moins."

Le record de Jennings comme joueur le plus âgé d'une Coupe du Monde a ensuite été battu par le Camerounais Roger Milla à États-Unis 1994, puis par le gardien colombien Faryd Mondragon à Brésil 2014. Les deux hommes ont eux aussi évolué pendant plus de 20 ans en équipe nationale. "C'est un honneur pour moi d'être ici", lâchait Mondragon au micro de FIFA.com en 2014, après être devenu le joueur le plus âgé à fouler les pelouses d'une Coupe du Monde à l'âge de 43 ans et trois jours. "En battant ce record, je fais honneur au football colombien et à son histoire."

Parmi les autres vétérans de la Coupe du Monde à avoir évolué pendant plus de 20 ans en équipe nationale, citons le gardien australien Mark Schwarzer (1993-2013), ainsi que le meilleur buteur de l'histoire du football égyptien Hossam Hassan, avec 68 réalisations entre 1985 et 2006.

Au Liechtenstein, Mario Frick détient le double record du plus grand nombre de buts et de sélections en équipe nationale. L'ancien attaquant de Vérone et de Bâle a mis un terme à sa carrière internationale en 2015, 21 ans et 351 jours après avoir fait ses débuts en 1993. "Ce furent des adieux à la fois émouvants et parfaits", jugeait Frick après le coup de sifflet final de son dernier match disputé sous le maillot du Liechtenstein. Jari Litmanen détient le même double record, mais en Finlande. Sa carrière en équipe nationale aura duré 21 ans. Il est considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire à ne jamais avoir disputé un tournoi international majeur. Lors de ses 137 apparitions sous le maillot finlandais, il a inscrit 32 buts.

Avec l'Ajax Amsterdam puis Liverpool, il a remporté quatre trophées européens. "J'ai toujours été très fier de porter les couleurs de mon pays et j'ai toujours tout donné pour emmener l'équipe nationale au plus haut. Mais ça n'a pas suffi", regrettait Litmanen en décembre 2015 au micro de FIFA.com. "Beaucoup de mes coéquipiers en club ont déjà participé à l'EURO ou à la Coupe du Monde. Je me consolais toujours en me disant que je n'avais pas me plaindre car pendant ce temps-là, j'étais en vacances...", conclut-il avec philosophie.