Ribéry et le manque d'experience de Guardiola, Ben Arfa et sa place dans la hiérarchie mondiale, Totti et le transfert d'Higuain... Comme chaque semaine, FIFA.com a rassemblé pour vous les déclarations les plus marquantes entendues aux quatre coins de la planète foot.  

Au micro de FIFA.com
"Dans le Várzea, les gars s'en fichent, c'est complètement différent. Ils donnent des coups. Dans le football professionnel, on prend aussi des coups, mais c'est beaucoup plus encadré. Et puis on jouait souvent dans la boue. Aujourd'hui, les enfants demandent tous des pelouses synthétiques" - Gabriel Jesus, attaquant brésilien

"Les gens connaissaient Yashin et Voronin et ils voulaient absolument voir Eduard Streltsov, mais il n'a pas été autorisé à venir. Les autorités avaient peur qu'il ne rentre pas, ce qui était une idée stupide. Il était l'un des meilleurs joueurs au monde" - Vasily Danilov, ancien international soviétique, à propos de la Coupe du Monde de la FIFA 1966

En France
"Je suis peut-être 1000ème ou 2000ème joueur mondial. Je peux citer beaucoup de joueurs meilleurs que moi" - Hatem Ben Arfa, milieu de terrain du Paris Saint-Germain (Le Parisien)

"Pour moi, c'est le meilleur milieu au monde, même s'il est actuellement blessé. Il joue comme s'il avait 35 ans et qu'il avait porté les maillots du Barça ou du Real. Il fait des choses que les autres ne font pas et avec les années, il s'améliorera encore" - Javier Pastore, milieu de terrain du PSG, au sujet de son coéquipier Marco Verratti (Corriere dello Sport)

En Allemagne
"Pep n’a pas eu une longue carrière en tant qu’entraîneur. C’est un jeune entraîneur avec peu d’expérience. Parfois, il parle un peu trop. Alors que le football, c’est assez simple. Je n’ai pas besoin qu’on vienne me dire sur le terrain : 'fais ci, fais ça'" - Franck Ribéry, milieu de terrain du Bayern Munich, au sujet de son ancien entraîneur Pep Guardiola (Sportbild)

En Angleterre
"Ribéry a raison. Je suis jeune. Mais j'apprends vite" - Pep Guardiola, entraîneur de Manchester City

"Il faut qu’il reste avec nous, c’est mieux, beaucoup mieux. C’est notre champion, s’il s’en va, il y aura de nombreux champions. Il me connaît, je le connais très bien, et je comprends quand il a un coup de moins bien, et je peux le laisser sur le terrain. Avec un autre entraîneur, lorsqu’il jouera moins bien, du fait qu’il y a de nombreuses autres stars, il se retrouvera sur le banc", Claudio Ranieri, entraîneur de Leicester, au sujet des rumeurs de transfert autour de Riyad Mahrez (ESPNFC)

En Italie
"Higuaín, c'est un désastre. Mais aujourd'hui, il est apparemment tout à fait normal pour un joueur étranger de quitter son équipe pour une autre pour gagner plus d'argent. C'est un problème de mentalité. Tous les étrangers ne sont pas comme Maradona" - Francesco Totti, milieu de terrain de l'AS Rome, en réaction au transfert de l'Argentin à la Juventus (Gazzetta dello Sport)

Ailleurs
"J'ai 24 ans, je suis jeune, j'ai mes titres, mes affaires et je suis très serein. J'ai mes défauts, je ne suis pas parfait, j'aime sortir, m'amuser avec mes amis. Pourquoi je ne pourrais pas faire la fête ?" - Neymar, attaquant du Brésil et du FC Barcelone

"Je ne peux pas comprendre comment certains puissent encore discuter à propos de Messi, non je n’y arrive pas. Moi qui a eu la chance de voyager partout dans le monde. On ne se rend pas compte de ce que représente Messi sur la planète ! Tout le monde aimerait avoir un Messi dans sa sélection, mais nous, nous l'avons et on ne cherche même pas à le mettre en valeur. Il a connu une grosse déception cet été avec la sélection, mais je pense qu’il va revenir pour honorer notre maillot. Et même s’il quitte la sélection sans rien avoir gagné avec, il restera quand même le meilleur joueur du monde pour moi" - Javier Zanetti, ancien international argentin (La Nación)