Comme chaque dimanche, FIFA.com vous propose de découvrir les grands noms du football qui souffleront leurs bougies durant la semaine à venir.

48 Slaven Bilic (11 septembre) a participé à la plus belle campagne de la Croatie en Coupe du Monde de la FIFA™. En 1998, il a terminé troisième de l'épreuve mondiale, en disputant les sept matches de son pays. En 1996, il avait vécu la première participation de la Croatie à l'UEFA EURO. Après avoir remporté une Coupe de Yougoslavie, un championnat et une Coupe de Croatie avec Hajduk Split, il est passé par Karlsruhe, West Ham puis Everton, avant de terminer sa carrière dans son club formateur en brandissant une nouvelle Coupe nationale. Bilic a fait ses débuts d’entraîneur sur le banc de Hajduk, avant de devenir sélectionneur U-21 croate puis de l’équipe A pour les EUROS 2008 et 2012. Il a ensuite entraîné le Lokomotiv Moscou, Besiktas et West Ham, depuis l’an dernier.

46 José Santa (12 septembre) a participé avec la Colombie à France 1998 et à deux Copas América d’affilée, terminant troisième de l'épreuve continentale en 1995. Dans sa jeunesse, il a représenté son pays en Coupe du Monde U-20 de la FIFA 1989 et aux Jeux Olympiques 1992. Santa a décroché de nombreux titres nationaux et continentaux avec l'Atlético Nacional, avant de devenir entraîneur de l’Atlético Huila.

43 Marcelinho Paulista (13 septembre) a contribué au succès du Brésil en Coupe du Monde U-20 1993, où il a marqué un but en six matches. En 1996, il a décroché la médaille de bronze des Jeux Olympiques d’Atlanta. Avec Corinthians, il a remporté un championnat paulista et une Coupe du Brésil. Dans son pays, il a également porté les maillots de Botafogo, Guarani, Fluminense, la Juventude et Cabofriense. Paulista a également tenté sa chance en Grèce avec Panionios et en Espagne avec Almeria.

39 Alex (14 septembre) a participé aux Coupes des Confédérations de la FIFA 1999, au cours de laquelle il a marqué quatre buts pour finir à la deuxième place, et 2003. Il a aussi disputé trois Copas América d’affilée et remporté le titre en 1999 et 2004, avec un bilan de trois buts en 13 matches dans cette compétition. Alex a aussi participé à la Coupe du Monde U-20 1997 et aux Jeux Olympiques 2000. Formé à Coritiba, il a remporté plusieurs titres avec Palmeiras, dont une Coupe du Brésil et une Copa Libertadores. Après un court passage à Parme, il a été prêté à de nombreux clubs brésiliens. Il a ensuite posé ses valises à Cruzeiro, où il a remporté un championnat, une Coupe, deux championnats du Minas-Geiras, deux Coupes Sul-Minas et terminé une fois meilleur buteur du championnat. Avec Fenerbahçe, il a ajouté à la liste trois championnats, une Coupe et deux Supercoupes de Turquie, tout en terminant deux fois meilleur buteur du championnat et en étant désigné deux fois Joueur de l’année. De retour à Coritiba, il a remporté un championnat paranaense.

48 Dirk Medved (15 septembre) a représenté la Belgique dans de nombreuses compétitions, dont la Coupe du Monde 1994. Aux États-Unis, il a disputé la seconde phase du tournoi avec les Diables Rouges, après avoir activement participé à la qualification pour l'épreuve. Medved a porté les maillots de La Gantoise et du FC Bruges, où il a remporté un championnat, deux Coupes et deux Supercoupes de Belgique, avant de terminer sa carrière au Standard Liège.

51 Karl-Heinz Riedle (16 septembre) fait partie des grands attaquants de l’histoire de l'Allemagne, avec laquelle il a disputé Italie 1990, à l'issue de laquelle il a été couronné champion du monde, et États-Unis 1994. En 1992, il a atteint la finale de l’EURO et fini meilleur buteur ex-aequo, avec trois réalisations. En 1988, il a décroché la médaille de bronze aux Jeux Olympiques. Après des débuts à Augsbourg, il a remporté une Bundesliga et une Supercoupe d’Allemagne avec le Werder Brême, tout en terminant meilleur buteur de la Coupe de l’UEFA. Suite à un passage à la Lazio, il a conquis deux championnats, deux Supercoupes d’Allemagne et une Ligue des champions de l'UEFA avec le Borussia Dortmund. En Angleterre, Riedle a porté les maillots de Liverpool et de Fulham.

43 Démis Nikolaïdis (17 septembre) a permis à la Grèce de réaliser un miracle en remportant l’UEFA EURO 2004, tournoi au cours duquel il a joué quatre matches. Après des débuts à Ethnikos Alexandroupolis et Apollon, il a remporté trois Coupes et une Supercoupe de Grèce avec l’AEK Athènes, tout en finissant meilleur buteur du championnat, de la Coupe de l’UEFA et en étant désigné trois fois Joueur grec de l'année. Il a ensuite terminé sa carrière en effectuant une saison à l’Atlético de Madrid.