• Benevento signe une 13ème défaite consécutive en Serie A
  • Pour la première fois en 24 ans, Atlético et Real sont restés muets lors d'un derby
  • Ibrahimovic perd un trophée, mais gagne un nouveau record


189 jours s'étaient écoulés depuis la dernière défaite de Boca Juniors en championnat d'Argentine, un revers 3:1 à domicile contre River Plate en mai dernier. Le 19 novembre, le Racing Club s'est imposé 2:1 à la Bombonera, privant ainsi les Xeneizes d'un dixième succès de rang.

87 ans, c'est le temps qu'il aura fallu pour que Manchester United se débarrasse d'un record peu enviable : celui du nombre de défaites consécutives à l'entame de l'un des cinq grands championnats européens. En marquant à la 94ème minute pour Sassuolo, Federico Peluso a condamné Benevento à une 13ème défaite de suite en Serie A.

43 matches sans conserver ses cages inviolées en Ligue des champions de l'UEFA, c'est la longue série à laquelle Igor Akinfeev a mis fin suite à la victoire (2:0) du CSKA Moscou sur Benfica. Le portier russe n'avait plus réussi à tenir en respect les attaquants adverses dans cette compétition depuis 11 ans, lorsqu'il avait frustré Robin van Persie, Thierry Henry et leurs coéquipiers d'Arsenal pour offrir un nul vierge à son équipe.

24 ans après le dernier 0:0 entre l'Atlético de Madrid et le Real Madrid sur le terrain des Colchoneros, l'histoire a fini par se répéter. José Luis Caminero, Kiko, Michel, Luis Enrique et Ivan Zamorano étaient resté muets lors du derby de Madrid au stade Vicente Calderon en octobre 1993.

21 ans avaient passé depuis la dernière défaite à domicile d'un club anglais en compétition européenne par quatre buts d'écart jusqu'à ce que l'Atalanta Bergame batte Everton 5:1. Lothar Matthäus, Jean-Pierre Papin et Jürgen Klinsmann avaient permis au Bayern Munich de dominer Nottingham Forest 5:1 en quart de finale de la Coupe de l’UEFA 1996.

10 ans de suite, le Ballon d’Or suédois était resté la propriété exclusive de Zlatan Ibrahimovic. Porté par la victoire de la Suède sur l'Italie en barrage pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, le défenseur de Krasnodar Andreas Granqvist est devenu le premier autre joueur à faire main basse sur cette récompense depuis Fredrik Ljungberg, en 2006.

9 buts en cinq sorties contre des finalistes de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, c'est ce qu'affiche le compteur de Samantha Kerr. Auparavant, l'attaquante n'avait marqué que huit fois en plus de huit ans et de 50 sélections avec l'Australie. Son récent doublé contre la RP Chine (3:0) a offert aux Matildas leur sixième succès de suite.

8 victoires consécutives ont été enregistrées par Valence, du jamais vu pour le club en 88 ans de présence en Liga. En outre, les Che n'ont été menés que huit minutes depuis le début de la saison. Les Valencians réalisent également leur meilleure moisson avec 30 points en 12 journées. À titre de comparaison, ils totalisaient 22 et 24 points lors des sacres obtenus sous l'ère Rafael Benitez, en 2001/02 et 2003/04.

7 clubs différents ont compté dans leurs rangs Zlatan Ibrahimovic en Ligue des champions de l'UEFA. Le Suédois a établi ce nouveau record en entrant en jeu lors du match entre Manchester United et le FC Bâle. Javier Saviola a représenté six équipes différentes dans cette compétition ; Hernan Crespo, Fernando Morientes, Nicolas Anelka et Samuel Eto'o, cinq.

4 joueurs ont marqué lors des cinq premières sorties de leur club en Ligue des champions de l'UEFA. Neymar a rejoint Alessandro Del Piero (1995/96), Sergi Rebrov (1997/98) et Cristiano Ronaldo (2016/17). Le doublé du Brésilien a contribué à la victoire (7:1) du Paris Saint-Germain contre le Celtic. Il en a profité pour ravir au Borussia Dortmund le record du nombre de buts en phase de groupes. Les Parisiens en sont déjà à 24, à une journée du terme.