• Le Pérou invaincu en dix rencontres pour la première fois depuis 78 ans
  • Camille Abily affole les compteurs en Ligue des champions féminine de l'UEFA
  • L'Argentine tombe de haut, mais Agüero frappe fort

78 ans après sa série de dix matches sans défaite, le Pérou a réitéré l'exploit. Cette fois, la récompense pour la Blanquirroja n'est pas un premier titre en Copa America, mais un retour en Coupe du Monde de la FIFA™. Lors de Russie 2018, le Pérou sera le pays ayant marqué la plus longue absence dans la compétition avant son retour (36 ans), suivi de l'Égypte (28 ans) et du Maroc (20 ans).

77 apparitions en compétitions féminines de clubs de l'UEFA, c'est ce qu'indique le compteur de Camille Abily, qui égale le record de l'ancienne gardienne d'Arsenal Emma Byrne. L'attaquante de Lyon a couronné cette performance avec un coup du chapeau contre le BIIK Kazygurt pour établir le nouveau record du plus grand nombre de buts inscrits avec un même club en Coupe UEFA féminine/Ligue des champions féminine de l'UEFA (42). Elle dépasse ainsi son ancienne coéquipière, Lotta Schelin.

58 ans après avoir connu sa première défaite alors qu'elle menait de deux buts, l'Argentine a vécu la même mésaventure sort pour la deuxième fois. Le Chili en 1959 et le Nigeria en 2017 sont remontés pour finalement s'imposer 4:2. Néanmoins, les deux buts de Sergio Agüero en autant de matches lui ont permis de passer devant Diego Maradona (34) et Hernan Crespo (35) au classement des meilleurs buteurs de l'Albiceleste et de prendre la troisième place, derrière Gabriel Batistuta (54) et Lionel Messi (61).

39 années sont passées sans que la Pologne ne batte le Mexique. Depuis leur victoire 3:1 lors d'Argentine 1978, les Polonais n'ont toujours pas réussi à s'imposer en six confrontations, suite à leur défaite 1:0 à domicile cette semaine.

35 ans s'étaient écoulés sans que la France et l'Allemagne ne marquent plus de trois buts dans un match, jusqu'au nul 2:2 à Cologne. C'était le 14ème match entre les deux sélections depuis une première rencontre lors d'Espagne 1982 (3:3). L'égalisation de Lars Stindl dans les derniers instants assure à l'Allemagne un bilan sans défaite en 2017, pour la première fois depuis 1997.

29 ans après la première titularisation de deux jeunes joueurs avec les États-Unis (Tony Meola et Ted Gillen face à l'Équateur en 1988), l'histoire s'est répétée. Face au Portugal, Tyler Adams, 18 ans, et Weston McKennie, 19 ans, ont débuté la rencontre (1:1). Ce dernier est par ailleurs devenu le troisième joueur le plus jeune à marquer lors de ses débuts avec les Stars and Stripes, après Juan Agudelo et Landon Donovan.

15 buts lors de ses 15 dernières apparitions avec le Danemark, c'est la performance accomplie par Christian Eriksen. Le milieu de terrain de Tottenham n'avait marqué qu'à six reprises au cours de ses 60 premiers matches internationaux.

14 comme le nombre de Coupes du Monde consécutives disputées par l'Italie depuis Suède 1958, jusqu'à son premier échec en qualification pour le tournoi. En tête de la liste des pays qui comptent le plus de participations consécutives à l'épreuve figure le Brésil (21 éditions dont Russie 2018), suivi de l'Allemagne (17), de l'Argentine (12), de l'Espagne (11), de la République de Corée (9), du Mexique (7), de l'Angleterre, de la France et du Japon (6).

9 défaites consécutives pour un total de 23 buts concédés et seulement 2 inscrits, c'est la série à laquelle le Kosovo a mis fin, avec la manière. Menés au score à trois reprises, les Kosovars se sont finalement imposés face à la Lettonie à Mitrovica, grâce à un but de Besar Halimi à la 94ème minute, qui a permis à son équipe d'arracher la victoire (4:3).

0 but, tel est le bilan de six matches de barrage consécutifs pour la Coupe du Monde : Honduras - Australie, Nouvelle-Zélande - Pérou, Danemark - République d'Irlande, Suisse - Irlande du Nord, Grèce - Croatie et Italie - Suède. En revanche, les six autres rencontres ont accouché de 19 réalisations.