• Kane fait mieux que Messi et Ronaldo
  • Une remontada historique, et des fins de séries d'invincibilité
  • Un sélectionneur invincible sur le sable et une finale prolifique sur le gazon

335000 habitants en Islande : cela fait du pays nordique le plus petit de l'histoire à se qualifier pour une phase finale de Coupe du Monde. Le record en la matière était jusque-là détenu par Trinité-et-Tobago, avec une population de 1,3 million d'âmes en 2006.


32466 spectateurs ont assisté au renversement de situation de Chivas, qui s'était incliné de deux buts contre Pachuca en finale aller de LIGA MX féminine. Il s'agit de la cinquième plus grande affluence pour un match entre deux équipes féminines de clubs à l'échelle mondiale au XXIème siècle.

87 années : le malheureux record de Manchester United de défaites consécutives (13) à partir de la première journée de l'un des cinq grands championnats nationaux en Europe aura tenu 87 ans, jusqu'à ce que Benevento le fasse tomber. La modeste équipe de Campanie était même tout près d'un 15ème revers successif, mais à la 95ème minute de son match contre l'AC Milan, Alberto Brignoli a égalisé à 2:2, devenant ainsi le troisième gardien de l'histoire de la Serie A à marquer autrement que sur penalty ou coup franc.

56 buts au total en club et sélection : cela fait d'Harry Kane le joueur le plus prolifique en 2017. L'attaquant international anglais de 24 ans devance ainsi Lionel Messi (54), Edinson Cavani (53), Robert Lewandowski (53) et Cristiano Ronaldo (53). Pour la première fois depuis les 43 buts inscrits par David Villa pour le compte de Valence et de l'Espagne en 2009, un autre joueur que Messi ou Ronaldo termine l'année calendaire en tête du classement des meilleurs finisseurs.

49 matches, 49 victoires : c'est le record de Gilberto Costa, sélectionneur du Brésil de beach soccer. Arrivé à la tête de la Seleção en janvier 2016, le technicien de 40 ans a conduit le Brésil à son cinquième sacre en Coupe du Monde de Beach Soccer de la FIFA en mai et vient juste de boucler deux années consécutives à son poste sans connaître la défaite.

44 heures et 49 minutes : c'est le temps de jeu cumulé pendant lequel le Bayern Munich n'a pas été mené en Coupe d'Allemagne, jusqu'au but de Marco Reus pour le Borussia Dortmund contre le club munichois en demi-finale de l'édition 2016/17.

24 matches et 13 ans sans connaître la défaite en Coupe d'Afrique des Nations de la CAF : la série record de l'Égypte s'est arrêtée en finale de l'édition de février dernier. Simultanément, le Cameroun est devenu la première équipe à remporter la CAN après avoir été mené au score depuis le doublé réussi par Emmanuel Amunike contre la Zambie pour le Nigeria, vainqueur 2:1 dans la finale 1994.

20 années s'étaient écoulées depuis la dernière victoire de l'Angleterre dans un match de Coupe du Monde U-20 de la FIFA jusqu'en juin dernier, où les Young Lions ont carrément remporté le tournoi. Avant cela, le dernier succès anglais remontait au dernier match du Groupe F de Malaisie 1997, où Michael Owen avait permis à son équipe de l'emporter 1:0 sur le Mexique. Ensuite, l'Angleterre a aligné 17 matches sans victoire dans la compétition (un record, devant le Panama avec 15), jusqu'à sa victoire 3:0 sur l'Argentine pour sa première sortie à République de Corée 2017.

19 buts en Ligue des champions de l'UEFA en 13 matches en 2017 constituent le nouveau record établi par Cristiano Ronaldo pour une année calendaire. Le Portugais améliore son propre record, à savoir 16 buts inscrits dans la compétition en 2015.

11 différentes nationalités : Grenade est devenue la première équipe de l'histoire à commencer un match de Liga avec 11 joueurs de nationalités différentes, et avec aucun Espagnol. Pour son premier match dans ses nouvelles fonctions, l'entraîneur anglais Tony Adams avait choisi une équipe composée de joueurs venant des pays suivants : Mexique, France, Islande, Portugal, Uruguay, Nigeria, Ghana, Slovénie, Brésil, Ukraine et Argentine.

11 buts en six matches internationaux, tous inscrits contre des finalistes de Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ : c'est la prouesse réussie par Samantha Kerr en 2017. Après avoir marqué huit fois en plus de huit ans et plus de 50 sélections avec l'Australie, l'attaquante du Sky Blue FC a battu le record de Sarah Walsh, devenant ainsi la première joueuse à trouver le chemin des filets lors de six matches consécutifs des Matildas. Kerr a également aidé l'Australie à égaler sa plus longue série de victoires consécutives (7, en 2007) et à atteindre le meilleur classement de son histoire au Classement mondial féminin FIFA/Coca-Cola (4ème).

9 rencontres de MLS d'affilée en marquant au moins un but : Diego Valeri a établi un nouveau record. Élu meilleur joueur du championnat des États-Unis en 2017, l'Argentin a bouclé l'année avec 21 buts à son compteur, un record pour un milieu de terrain au cours d'une même campagne de MLS.

7 buts au total en finale de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2017. L'Angleterre et l'Espagne ont égalé le record de la finale la plus prolifique pour un tournoi de la FIFA de football à onze, égalant le 5:2 entre le Brésil et la Suède à la Coupe du Monde de la FIFA 1958, le 4:3 entre le Mexique et le Brésil à la Coupe des Confédérations de la FIFA 1999 et le 5:2 entre les États-Unis et le Japon de la dernière Coupe du Monde Féminine de la FIFA™.

4 buts : c'est le déficit au terme du match aller que le FC Barcelone est devenu la première équipe dans l'histoire de la Coupe d'Europe des Clubs Champions/Ligue des champions à renverser pour se qualifier au tour suivant. À la 88ème minute de son match retour contre le Paris Saint-Germain, le Barça devait encore marquer trois fois sans concéder de but pour se qualifier. Le premier but de Sergi Roberto en 18 mois, sur la quatrième touche de balle avant le coup de sifflet final, a bouclé l'une des plus belles remontadas de l'histoire du sport roi.

1,5 buts par match est la moyenne à laquelle Robert Lewandowski a tourné avec la Pologne en 2017. Cela a permis au passage au joueur au joueur du Bayern Munich de battre le record établi par Predrag Mijatovic du temps de la Yougoslavie du plus grand nombre de buts marqués au cours d'une campagne de qualifications européennes pour la Coupe du Monde (16), et de dépasser Włodek Lubanski (48 buts) pour devenir le meilleur finisseur de l'histoire de la sélection polonaise, avec 51 réalisations.