• Monaco, du chapeau 4 au dernier carré de l'UEFA Champions League
  • Pas d'Espagnol dans le onze de départ de Grenade, une première dans la Liga
  • Kubo devient le plus jeune buteur de l'histoire du championnat du Japon

Dans la revue statistique de la semaine, gros plan sur la composition d'équipe reconduite de la Juventus, celle très internationale de Grenade, un derby spectaculaire en Australie, et le parcours impressionnant de l'AS Monaco en Ligue des champions de l'UEFA.

167 c'est le nombre de matches qu'il a fallu à la Juventus pour aligner le même onze titulaire dans deux rencontres consécutives de Ligue des champions de l'UEFA. La décision de Massimiliano Allegri de reconduire l'effectif qui s'est imposé 3:0 à Turin a payé : grâce à son nul 0:0, la Juve est la troisième équipe à ne concéder aucun but face au FC Barcelone dans la compétition, après Manchester United en 2007/08 et le Bayern Munich en 2012/13, qui ont tous deux remporté le titre à cette occasion. Les Bianconeri affichent désormais près de neuf heures d'invincibilité en Ligue des champions. La dernière copie vierge de Gianluigi Buffon a en outre mis fin à la série de 15 victoires catalanes à domicile dans le tournoi, qui a vu le Barça engranger 50 buts.

35 réalisations figurent au compteur de Cyle Larin, recordman du nombre de buts marqués en MLS par un joueur de moins de 22 ans. Deux jours avant de franchir le cap des 21 ans, l'attaquant d'Orlando City a arraché la victoire à Los Angeles Galaxy en expédiant une volée en pleine lucarne dans les arrêts de jeu (2:1). C'est le quatrième succès consécutif des Lions sur la plus petite des marges à l'Orlando City Stadium, ce qui en fait la première équipe de MLS à remporter ses quatre premiers matches dans son nouveau fief. Le Galaxy, New York Red Bulls et San Jose Earthquakes ont étrenné le Home Depot Center en 2003, le Red Bull Arena en 2010 et l'Avaya Stadium en 2015 avec dix points sur 12 possibles. Larin a fait ses débuts au Canada alors qu'il évoluait dans l'équipe universitaire des Connecticut Huskies. Choisi en première position du SuperDraft 2015 de la MLS, il a marqué quatre buts en autant de matches dans le stade d'Orlando.

11 nationalités différentes… et pas un seul Espagnol dans le onze de départ aligné par Grenade face au Celta de Vigo, une première dans l'histoire de la Liga. Pour inaugurer son mandat, l'entraîneur anglais Tony Adams a titularisé Guillermo Ochoa (Mexique), Matthieu Saunier (France), Sverrir Ingi Ingason (Islande), Ruben Vezo (Portugal), Gaston Silva (Uruguay), Uche Agbo (Nigeria), Mubarak Wakaso (Ghana), Rene Krhin (Slovénie), Andreas Pereira (Brésil), Artem Kravets (Ukraine) et Ezequiel Ponce (Argentine). Les Célticos, qui comptaient six Espagnols dans leurs rangs, l'ont emporté 3:0. Ils restent ainsi sur une série de neuf rencontres sans défaite contre El Graná, qui n'a, quant à lui, glané qu'un seul point sur 21 possibles lors des sept dernières journées.

9 buts ont été marqués dans le match Perth Glory-Melbourne City en dernière journée de la saison régulière. Si cette belle moisson a permis d'égaler le match le plus prolifique de l'histoire de la A-League, elle n'a pas suffi à assurer au club de Perth un play-off à domicile face au même adversaire. Glory avait besoin d'une victoire par quatre unités d'écart pour souffler la troisième place à City à la différence de buts. Il a rapidement pris l'avantage pour s'envoler 4:1 à l'entrée en jeu de Nebo Marinkovic, auteur d'un coup franc sur son premier ballon. Après un déferlement de sept buts en deuxième période, dont quatre dans les dix dernières minutes, le match s'est terminé sur une courte victoire (5:4) de Perth. Tim Cahill s'est notamment offert un doublé, ce qui porte son compteur à quatre buts en autant d'apparitions. Par ailleurs, Besart Berisha, l'attaquant de 31 ans de Melbourne Victory, a pris le rang de meilleur buteur historique de la A-League en atteignant la barre des 100 réalisations.

3 clubs issus du chapeau 4 sont parvenus à s'ouvrir les portes des demi-finales de la Ligue des champions. L'un d'eux a même réussi ce tour de force à deux reprises. Sirhiy Rebrov et Andriy Shevchenko ont propulsé le Dynamo Kiev dans le dernier carré en 1998/99. Ludovic Giuly et Fernando Morientes ont aidé l'AS Monaco à en faire autant en 2003/04. Enfin, Mario Götze et Robert Lewandowski ont pris part à la campagne du Borussia Dortmund en 2012/13. Les Monégasques ont été versés dans le chapeau 4 cette saison, en compagnie de sept autres clubs, dont le FK Rostov, le FC Copenhague et le PFK Ludogorets. À l'issue de leur victoire sur Dortmund en quart de finale, ils sont devenus la première équipe à avoir marqué au moins trois buts en quatre confrontations à élimination directe d'affilée en Ligue des champions. Kylian Mbappé est le premier joueur à avoir trouvé les filets dans quatre rencontres successives de la seconde phase, et Thomas Lemar est le premier à avoir signé une passe décisive dans quatre matches à élimination directe consécutifs depuis Andrés Iniesta il y a six ans.

En bref
46 mètres, c'est la distance depuis laquelle David Villa a lobé le gardien de Philadelphia Union, Andre Blake, pour sceller la première victoire à l'extérieur du New York City FC depuis octobre.

15 ans et 315 jours, c'est l'âge de Takefusa Kubo, devenu le plus jeune buteur de l'histoire du football professionnel japonais. Passé par la Masia de Barcelone, l'attaquant a feinté deux adversaires, puis expédié une frappe qui a rebondi sur la transversale et le poteau avant de franchir la ligne. Il a ainsi offert une victoire 1:0 aux U-23 du FC Tokyo contre leurs homologues de Cerezo Osaka en J3-League.