Daniele de Rossi énervé par les jeunes, Romario moins impressionné par Lionel Messi que Lucas Digne et Zlatan Ibrahimovic qui promet de revenir plus fort de sa blessure... Les meilleures déclarations de la semaine sont dans l'Hebdo des bons mots !

"Mon idée est de rendre ce que la communauté m'a apporté dès maintenant, pas quand mon corps dira 'stop'. Le football peut être un débouché pour beaucoup d'autres filles, comme il l'a été pour moi. Je veux faire de mon mieux pour que cela arrive" - Kimika Forbes, gardienne de Trinité-et-Tobago (FIFA.com)

"J'étais bien meilleur que Messi et Maradona. C'est ma pensée et je le dis avec beaucoup d'humilité" - Romario, ancien attaquant brésilien (Fox Sports)

"Messi, c'est comme ça. Même quand vous pensez avoir tout vu, il arrive à vous surprendre. Il m'étonne tous les jours et je suis heureux de penser qu'un jour je pourrais dire à mes enfants : j'ai joué avec Messi. Il est sur une autre planète" - Lucas Digne, défenseur du FC Barcelone (Goal)

"Je vais être absent un moment. Mais j'ai souvent joué sur une jambe, alors cela ne sera pas un problème. Je vais passer cette épreuve comme les autres et je reviendrai plus fort. Une chose est sûre, c'est moi qui déciderai quand m'arrêter de jouer. Je n'abandonnerai pas. A bientôt !" - Zlatan Ibrahimovic, attaquant  de Manchester United (Instagram)

"Aujourd’hui, à chaque fois que tu poses une question à un footballeur, c’est la même réponse : 'Oui, c’est vrai que ça nous tenait à cœur...' Au bout d’un moment, il faut arrêter ça. On dirait des robots. Parfois, je regarde une interview à la télé, je sais à l’avance ce que le mec va dire. C’est grave quand même. 'Oui, on voulait retrouver le goût de la victoire et prendre les trois points ce soir'. Franchement, c’est laid ! Il faut dire les choses à sa façon, être soi-même. Sinon, ce n’est pas intéressant pour les gens. Moi, quand je lis ou que je regarde une interview, je veux ressentir la franchise du joueur" - Andy Delort, attaquant de Toulouse (Onze Mondial)

"Après le match, on en arrive presque à la conclusion qu'il est plus dur de battre le Real Madrid B que le Real Madrid A"- Pepe Mel, entraîneur de la La Corogne, après la défaite de son équipe face à un Real remanié (Sport)

"C'est difficile pour moi en tant que supporter d'Arsenal, mais il faut être honnête. Actuellement, seul Alexis Sanchez pourrait intégrer cette équipe de Tottenham sans qu'on se dise : mais que fait-il là ?" - Thierry Henry, ancien attaquant Arsenal, comparant les Gunners aux Spurs de Tottenham (Sky Sports)

"J'aurais sûrement pu gagner d'autres titres dans une autre équipe, mais mon plus grand triomphe est la loyauté envers la Roma" - Francesco Totti, milieu de terrain l'AS Rome (Marca)

 "Certains jeunes m’énervent, reconnait le milieu de Nazionale. Quand je les vois faire une vidéo sur Instagram à l’intérieur du vestiaire, j’ai envie de leur défoncer les dents avec une batte de baseball. Ils ont 18 ans. Dans 20 ans, ce sera à eux de se plaindre de la jeune génération…" - Daniele de Rossi, milieu de terrain de l'AS Rome (Undici)