2 - 9 juin

L'hebdo des bons mots

(FIFA.com)
Ronaldo of Brazil celebrates after scoring
© Getty Images

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

"En NBA, parler football, c'est un truc d'Européens. Les Américains, ils n’en ont rien à cirer ! Ou alors juste durant la Coupe du Monde, tout le monde en parle un petit peu. Mais ils connaissent un tout petit peu grâce au jeu FIFA. Tout le monde y joue, c'est clair et net. C'est le seul moyen de parler un peu de foot avec eux !" - Evan Fournier, joueur de NBA (FIFA.com)

"La bonne gestion du vestiaire, c’est parce que Zidane a du charisme. Zizou est aussi très humble, c’est une autre grande qualité. Et par dessus cela, tactiquement, il a su équilibrer son équipe. Il a apporté un peu de style Italien sur le terrain. Ce Madrid là ne se contente pas d’attaquer, il défend aussi. Et il le fait bien" - Fabio Capello, entraîneur Italien (As) 

"Les gens qui trouvent que je suis un déserteur ont raison" - Dick Advocaat, sélectionneur des Pays-Bas, au sujet de son départ pour Fenerbahce en 2016 lorsqu'il était adjoint des Oranjes 

"Avant son dernier match, Totti nous a prévenus et nous a dit que, s'il avait un penalty, il ne marquerait pas et qu'il enverrait le ballon aux tifosi"Juan Jesus, défenseur de l'AS Rome

"Florentino m'avais demandé une fois pourquoi je n'étais pas aussi casanier que Figo, pourquoi je sortais souvent. Je lui ai répondu que si j'avais la femme de Figo, moi non plus je ne sortirais pas de chez moi" - Ronaldo, ancien attaquant du Real Madrid ('El Hormiguero')

"Après les vacances d'été, lorsque la Bundesliga commencera, quand La Liga démarrera lorsque la Premier League démarrera et que je serais assis sur le canapé de l'autre côté, ce sera le moment où je vais me rendre compte. C'est très difficile de trouver le bon moment, mais je me sens calme, je suis un fruit mûr et je suis tombé de l'arbre" - Xabi Alonso, ancien milieu de terrain de l'Espagne, à propos de sa retraite (New York Times) 

"Pourquoi pas. Je vous le répète, l’OM, c’est comme ta mère ou ton père, tu ne peux jamais le laisser tomber, tu es toujours là pour lui. J’attends de voir le jour où ils vont y retourner. Car ce nouveau projet est plus intéressant. Et que peux-tu dire quand tu vois que Dimitri Payet est de retour ? Pas un retour dans l’immédiat ? On ne peut pas dire. Vous savez, le ballon, ça va trop vite" - Abedi Pelé, ancien milieu de terrain de l'Olympique de Marseille, sur la possibilité d'un retour de ses fils à l'OM 

Ce qu’a fait Zidane avec le Real est spectaculaire, mais il y a des choses que je ne comprends pas. Je ne sais pas pourquoi j’ai disparu de l’équipe. Zidane et Benítez sont des personnes différentes. Avec ma façon d’être, la personne qui m’a le plus plu, c’est Benítez, parce qu’il m’a transmis qu’il fallait donner le maximum pour jouer. Il y en a certains qui sont illuminés. Et ils peuvent gagner ou perdre, moi, je préfère le travail" - Pepe, défenseur du Real Madrid


Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.

Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot.