• Le Paris Saint-Germain perpétue sa tradition brésilienne
  • Le Canada se découvre un nouveau prodige, buteur à 16 ans et 247 jours
  • Les tireurs de penalty ne sont pas en réussite dans le championnat du Brésil


30 Brésiliens ont porté les couleurs du Paris Saint-Germain depuis la création du club il y a 47 ans. Le dernier arrivé est Dani Alves. Le PSG avait été fondé 52 jours après que la Seleção de Pelé remporte la Coupe du Monde de la FIFA, Mexique 1970™. Le club de la capitale avait engagé son premier joueur brésilien - Joel, membre de l'effectif champion du monde en 1970 - l'année suivante. La deuxième équipe française ayant compté le plus de Brésiliens dans ses rangs est l'Olympique de Marseille. En 118 ans d'existence, l'institution phocéenne a compté 28 Auriverdes dans ses divers effectifs. Le premier d'entre eux est le gardien Jaguare, qui avait l'habitude de tirer les penalties, recruté en 1936.

22 buts en 14 matches : c'est la cadence de Dragan Boskovic, auteur de 26 réalisations en tout. Deux joueurs seulement ont inscrit plus de buts dans une saison du championnat de Thaïlande que l'attaquant monténégrin, appelé une fois à ce jour en équipe nationale. Il reste à l'avant-centre de Bangkok United 11 rencontres pour essayer d'égaliser ou de dépasser le record de tous les temps (33 unités), établi par Diogo en 2015 sous les couleurs de Buriram United.

16 ans et 247 jours : c'est l'âge auquel Alphonso Davies est devenu le plus jeune buteur de l'histoire du Canada et de la Gold Cup de la CONCACAF contre la Guyane. Dejan Jakovic a d'abord mis un terme à six années sans trouver le chemin des filets dans la compétition pour les Canucks. Ensuite, la merveille des Vancouver Whitecaps a réussi un doublé, devenant ainsi le premier joueur né au 21ème siècle à inscrire un but dans un tournoi international majeur.

14 matches après sa dernière victoire, Nakambala Leopards a finalement renoué avec le succès en battant Mufulira Wanderers 1:0 dans la Super League de Zambie. Les Sugar Boys n'ont cependant jamais réussi à marquer plus d'un but au cours du même match au cours de leurs 18 dernières sorties.

4 : c'est l'écart de buts entre Huracan et Libertad dans la défaite du premier, qui a ainsi égalé la plus lourde défaite à domicile pour un club argentin dans une compétition de la CONMEBOL. Des doublés des nouvelles recrues Oscar Cardozo et Santiago Salcedo - ce dernier ayant déjà marqué sept buts en cinq matches - ont permis aux Paraguayens de s'imposer 5:1. Les visiteurs égalent ainsi la performance réalisée dans la Copa Mercosul 1999 par Cruzeiro. Avec une équipe qui comptait notamment dans ses rangs Andre Luiz, Cris, Valdo et Alex Alves, la formation brésilienne avait battu le Racing Avellaneda en déplacement 4:0.

4 buts marqués au cours d'un même match de NASL : Stefano Pinho est devenu le deuxième joueur de l'histoire à réussir cet exploit, au cours de la victoire 7:0 du Miami FC sur San Francisco Deltas. Cela constitue le deuxième succès le plus large dans l'histoire de la compétition après le 8:0 infligé par San Antonio Scorpions à Carolina RailHawks en 2012. L'équipe d'Alessandro Nesta est ainsi assurée de remporter la Spring Season.

2 secondes : c'est le temps qu'il restait dans le temps additionnel de la deuxième période lorsque l'attaquant de Manchester City Lukas Nmecha a réussi une talonnade victorieuse, qui a propulsé l'Angleterre en finale de l'EURO U-19 au détriment de la République tchèque.

0 penalties transformés sur cinq accordés lors de la douzième journée du Campeonato Brasileiro. Lucca, prêté par Corinthians à Ponte Preta, a vu sa tentative repoussée par le gardien de son club d'appartenance, Cassio, récipiendaire du Ballon d'Or adidas à la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2012. Le gardien a ainsi aidé Corinthians à étendre sa série d'invincibilité à 26 matches. Jefferson, de retour sous les couleurs de Botafogo après 14 mois d'absence, a arrêté le penalty tiré par Rafael Moura de l'Atletico Mineiro, dont le portier Victor a ensuite brillé lui aussi en s'interposant sur une tentative des 11 mètres de Roger. Enfin, le gardien d'Avai, Douglas, a arrêté un penalty du joueur de Grêmio, Edilson, tandis que l'attaquant de São Paulo, Lucas Pratto, toujours dans le même exercice, a propulsé le ballon sur la barre transversale au cours d'un match perdu par son équipe contre Santos (2:3).