• L'UEFA EURO féminin2017 aborde ses quarts de finale
  • L'Autriche a terminé en tête de son groupe, la Norvège repart sans victoire pour la première fois
  • L'Anglaise Jodie Taylor occupe la tête du classement des buteuses avec 4 réalisations

Le rideau est tombé sur la phase de groupes de l'UEFA EURO féminin aux Pays-Bas mais, d'ores et déjà, le tournoi a réservé quelques surprises de taille. FIFA.com revient sur les événements qui ont rythmé ce premier tour. 

Groupe A : Des hôtesses en verve, la Norvège en panne
Avec trois succès en autant de sorties, les Néerlandaises ont su se montrer à la hauteur des attentes de leurs supporters, qui ont établi le record d’affluence pour un match de l'équipe nationale féminine. La sélectionneuse Sarina Wiegman se frotte les mains, même si son équipe n'a jamais réussi à s'imposer par plus d'un but d'écart.

Le Danemark accompagnera les Pays-Bas en quarts de finale, grâce à ses deux courtes victoires sur la Belgique (1:0) et la Norvège (1:0). À défaut de se qualifier, les Belges ont réalisé un parcours honorable pour leur première apparition à ce niveau, avec notamment un succès face aux Norvégiennes, lors de la deuxième journée. À la surprise générale, les Scandinaves terminent leur parcours avec trois défaites, un bilan indigne d'un ancien lauréat de l'épreuve. Jusqu'à présent, la Norvège avait toujours réussi à remporter au moins l'un de ses matches au premier tour de l'épreuve continentale. 

Groupe B : L'Allemagne décolle, la Suède peine
Favorite, l'Allemagne a commencé par un nul vierge contre l'autre poids lourd du groupe, la Suède. Les octuples championnes d'Europe et leur sélectionneuse Steffi Jones ont ensuite surmonté l'obstacle italien, avant de s'imposer tranquillement contre la Russie (2:0). La Mannschaft espère remporter un septième titre consécutif, mais il lui faudra pour cela se montrer plus efficace dans le jeu, trois de ses quatre buts ayant été inscrits sur penalty.

Malgré son élimination précoce, la Russie a démontré son potentiel en dominant l'Italie (2:1) pour son entrée en lice. La Suède et l'Allemagne possèdent encore un temps d'avance, mais la Sbornaya a les qualités pour évoluer à ce niveau. Battues 3:2 par les Italiennes lors de la dernière journée, les Suédoises vont maintenant devoir affronter le pays hôte en quart de finale.

Groupe C : L'Autriche vire en tête, la France déçoit
L'une des plus grosses surprises de ce tournoi vient du Groupe C. Non contentes de signer la première victoire de leur histoire à ce niveau face à la Suisse (1:0), les Autrichiennes ont déjoué les pronostics en arrachant le point du nul aux Françaises. La sélection alpine a ensuite validé son billet pour les quarts de finale en dominant l'Islande 3:0. De leur côté, les Bleues ont bouclé la phase de groupes sur un nul 1:1 avec la Suisse. 

Pour sa quatrième participation à l'épreuve continentale, l'Islande n'a pas réussi à inscrire le moindre point. En dépit de ces résultats décevants, le sélectionneur Freyr Alexandersson a préféré voir le verre à moitié plein : "Le soutien dont nous avons bénéficié aux Pays-Bas m'a rappelé celui de l'équipe masculine l'été dernier. Les Islandais peuvent être fiers de la façon dont ils considèrent les femmes et le sport féminin".

Groupe D : L'Angleterre déroule, l'Espagne passe de justesse
Les Three Lionesses affichent un bilan impeccable à l'issue du premier tour, un exploit qu'elles n'avaient encore jamais réalisé dans une grande compétition internationale. Jodie Taylor est en tête du classement des buteuses avec quatre réalisations. En outre, les Anglaises ont dominé l'Écosse 6:0, signant au passage la plus large victoire de l'histoire de l'UEFA EURO féminin. Taylor en a profité pour s'offrir le premier triplé du tournoi depuis plus de deux décennies. 

Candidate au titre, l'Espagne a bien lancé sa campagne en dominant le Portugal 2:0, avant de s'incliner face à l'Angleterre et, plus inquiétant, devant l'Écosse. Les débutantes écossaises et portugaises repartent la tête haute, après avoir obtenu leur première victoire dans cette compétition.

La stat
6 - Pour ses débuts, l'Angleterre a battu l'Écosse 6:0, enregistrant la plus large victoire de l'histoire du tournoi. Les Three Lionesses effacent des tablettes trois succès acquis sur le même score (5:0) : Norvège - Danemark en 1997, Allemagne - Russie en 2001 et Suède - Finlande en 2013.

Le programme des quarts de finale
Samedi 29 juillet
Pays-Bas - Suède
Allemagne - Danemark

Dimanche 30 juillet
Autriche - Espagne
Angleterre - France

Demi-finales
Jeudi 3 août
Pays-Bas/Suède - Angleterre/France
Allemagne/Danemark - Autriche/Espagne

Finale
Dimanche 6 août
Enschede, 17 heures (heure locale)