Drôles, incisives, instructives, émouvantes... Comme à son habitude, FIFA.com termine la semaine en vous proposant les meilleures déclarations entendues aux quatre coins de la planète foot. 

"La question n'est pas pourquoi j'aime Pastore, la question est : comment ne pas aimer Pastore ? Il n'y a pas un joueur comme lui dans le monde. Il n'a aucun système de jeu, il est imprévisible et dès qu'il touche le ballon, il se passe quelque chose" - Nicolas Sarkozy, ancien président de la France et supporter du Paris Saint-Germain (France Football)

"Si on bat le Real Madrid, peut-être qu'on pourra ensuite gagner le Mondial" - Bastian Schweinsteiger, milieu de terrain des Chicago Fire, en référence à un journaliste qui lui avait demandé en conférence de presse s'il avait signé en MLS pour gagner la Coupe du Monde, quelques mois plus tôt

"Dans le football, comme dans la vie, nous devons vaincre la culture du résultat" - Oscar Tabarez, sélectionneur de l'Uruguay (Garganta Poderosa)

"Je crois que (Miroslav Klose) a un peu peur à l'idée que je dépasse son record et que je marque plus de buts, mais je ne suis pas sûr. On verra ce qu'il se passe en Russie. Avec ma mentalité, il est certain que je vais tout faire pour y arriver" -Thomas Mueller, attaquant de l'Allemagne

"Nous travaillons très dur. Parfois, Zidane me fait penser à un allemand tellement il nous fait travailler dur. J’ai aimé la dernière saison, c’est quelqu’un de très important pour l’avenir" - Toni Kroos, milieu de terrain du Real Madrid

"Les décisions sont pour les courageux. Moi, je suis le plus courageux: j'ai décidé de quitter le Barça, de quitter la Juve, je prends toujours des décisions. Il doit se décider pour sa maturité et son idée de continuer à progresser" - Dani Alves, défenseur du Paris Saint-Germain, au sujet du transfert de Neymar

"Je me languie, je suis impatient de découvrir cette ambiance, d'entendre cette musique que j'écoute depuis que j'ai 6 ou 7 ans. Déjà à la télé, ça fout la chair de poule, j'imagine pas l'entendre à l'Allianz Riviera ou peut-être à Anfield..." - Yoan Cardinale, le gardien de Nice, à l'idée d'entendre raisonner la musique de la Ligue des champions de l'UEFA

"J'ai décidé de rejoindre Yörükalispor pour disputer un tournoi d'un mois à Mudanya. Je ne voulais pas les faire payer, et il m'a motivé en me disant que les villageois me donneraient l'huile d'olive obtenue durant l'été. J'ai accepté l'offre" - Mohammed Sumaila, milieu de terrain ghanéen

(Je découvre que Camille Abily prend sa retraite. Dommage, elle avait tout. L'intelligence et le cœur. C'était un honneur de jouer avec toi Cammy)