• Le quadruplé le plus rapide de l'histoire de la MLS pour Patrick Mullins
  • Une différence de buts historique pour le Borussia Dortmund
  • L'équipe qui compte le plus de buteurs espagnols n'évolue pas en Espagne

32 mètres, c'est la distance du coup franc expédié au fond des filets par Fredy Guarin, de Shenghai Shenhua, à son retour de blessure. Son coéquipier colombien Giovanni Moreno a ensuite frappé à deux reprises pour offrir les trois points à son équipe face à Guangzhou R&F, mettant ainsi fin à une série de sept matches sans victoire au cours de laquelle le club a encaissé 20 buts et n'a fait mouche qu'à trois reprises.

31 minutes figuraient à l'horloge quand Patrick Mullins, de DC United, a signé le quadruplé le plus rapide de l'histoire de la MLS. Le précédent record était la propriété de Diego Serna. En 2000, le Colombien avait marqué à quatre reprises en 38 minutes pour le compte de Miami Fusion. Mullins a cependant dû attendre la 57ème minute pour ouvrir le score contre San Jose Earthquakes et briser enfin sa longue série infructueuse de 16 matches. Quelques minutes plus tard, il devenait le neuvième joueur à inscrire plus de trois buts dans un seul match de MLS.

21 matches, telle est la série d'invincibilité que Montagua a vu se terminer en s'inclinant face à un adversaire qui n'avait remporté que deux de ses 21 derniers matches. Plus incroyable encore, le favori comptait trois buts d'avance à 25 minutes du coup de sifflet final. Cet étonnant succès 4:3 permet à Platense de quitter la dernière place du championnat du Honduras.

20 buts ont été inscrits par Dario Benedetto lors de ses 19 dernières sorties. Son dernier doublé en date a contribué au net succès (4:0) de Boca Juniors sur le terrain de Velez Sarsfield. Les hôtes n'avaient pourtant plus encaissé le moindre but depuis huit heures et demie avant cette affiche. De leur côté, les Xeneizes n'ont plus perdu en déplacement en Primera Division depuis 13 mois.

18, c'est la différence de buts accumulée par le Borussia Dortmund après six journées de Bundesliga, soit le double du Bayern Munich (+9). Le club de la Ruhr n'avait jamais réussi pareil exploit. Pierre-Emerick Aubameyang a lui-même signé huit de ces 19 réalisations, dont un triplé en 17 minutes à l'occasion de la lourde défaite (6:1) infligée au Borussia Mönchengladbach.

10 buts conclus par des joueurs espagnols, voilà une statistique qu'une seule équipe de l'élite affiche cette saison... et il ne s'agit ni de l'Atlético de Madrid, ni du FC Barcelone, ni du Real Madrid, mais de Chelsea ! Alvaro Morata (6 buts), Marcos Alonso (2), Cesc Fabregas (1) et Pedro (1) se sont chargés d'inscrire tous les buts des Blues en Premier League cette saison, à deux exceptions près.

7 buts à l'extérieur dans un match d'Eredivisie, c'est ce qu'a marqué le PSV Eindhoven pour la première fois depuis 28 ans. Quatre buts d'un attaquant de 23 ans avaient permis au PSV de battre Utrecht 7:1 au Stadion Galgenwaard en 1989. Le quadruplé d'un autre attaquant de 23 ans a permis au PSV de battre Utrecht 7:1 au Stadion Galgenwaard en 2017. Les fines gâchettes en question sont Romario et Jurgen Locadia, qui a profité de l'occasion pour enregistrer son premier triplé depuis ses débuts en championnat, en 2012.

4 buts contre son camp ont atterrit dans les filets des adversaires du FC Barcelone cette saison, soit plus du double de ce que les Blaugranas - à l'exception de Lionel Messi - ont eux-mêmes marqué.

2 buts pour sa première apparition en championnat sous les couleurs du Real Madrid, tel est l'exploit que Dani Ceballos a été le premier à réaliser depuis le début du siècle. Cristiano Ronaldo, lui, a tiré 18 fois au but en Liga cette saison sans marquer, ce qui le place en tête des joueurs les plus maladroits ou malchanceux.