• Une avance historique du FC Barcelone sur le Real Madrid
  • Balotelli marque, Pogba passe, et Neymar fait les deux 
  • Dix ans ont passé entre deux matches avec le Bayer pour Sandro Wagner

3785 jours après son quatrième match sous les couleurs du Bayern Munich en Bundesliga, Sandro Wagner vient de disputer le cinquième. Il bat ainsi le record de Mats Hummels (3 387 jours) du plus grand écart entre deux apparitions pour le club dans cette compétition. Wagner, auteur de cinq réalisations en sept sélections avec l’Allemagne, avait quitté le Bayern il y a dix ans, victime de la concurrence de Miroslav Klose, Lukas Podolski et Luca Toni.

71 places ont été gagnées par le Liban au Classement mondial FIFA/Coca-Cola en l’espace de dix mois. Désormais 84èmes, les Cèdres signent la meilleure performance de leur histoire. En mars 2017, le Liban était devancé par le Tchad (aujourd’hui 168ème), Sao Tomé e Principe (179ème) et Cuba (181ème).

35 buts pour un même club, c’est la barre qu’a franchie Mario Balotelli pour la première fois de sa carrière. Pour ce faire, l’international italien n’a eu besoin que de 51 sorties avec l'OGC Nice, soit une moyenne de 0,69 but par match. Le joueur de 27 ans avait signé 28 réalisations en 86 matches avec l’Inter Milan (0,33 but par match), 30 buts en 80 matches avec Manchester City (0,38), 33 buts en 77 matches avec l’AC Milan (0,43) et 4 buts en 28 matches avec Liverpool (0,14).

35 matches sans défaite en Premier League du Botswana, telle est la série qui a pris fin pour Township Rollers. En s’imposant 3:1 à Gaborone, Miscellaneous a infligé aux Rollers leur première défaite à domicile en championnat depuis près de deux ans.

22 secondes, c’est le temps qu’il a fallu à Jerry Mawihmingthanga, de Jamshedpur, pour inscrire le but le plus rapide de l’histoire de la I-League, face à Kerala Basters. Il efface au passage le record de Chris Dagnall, buteur 29 secondes après le coup d’envoi sous les couleurs de NorthEast United.

19 points d’avance sur le Real Madrid après 19 journées de Liga en 2017/18 - le Real compte un match de retard -, c’est ce qu’affiche le FC Barcelone, du jamais vu à ce stade de la saison. En 1984/85, Bernd Schuster, Steve Archibald et leurs coéquipiers avaient bouclé la saison avec 17 longueurs d’avance sur les Michel, Jorge Valdano et autres Emilio Butragueño. Le plus gros écart entre les deux géants du football espagnol remonte à la saison 1987/88. À l’époque, les Madrilènes Michel, Butragueño et Hugo Sanchez avaient terminé avec 23 points d’avance sur Andoni Zubizarreta, Schuster and Gary Lineker.

9 passes décisives en 13 matches ont été délivrées par Paul Pogba depuis le début de la saison 2017/18, ce qui constitue le deuxième meilleur ratio parmi les joueurs ayant disputé au moins dix matches dans les cinq grands championnats européens, derrière Neymar (0,73). Le Brésilien et le Français sont talonnés par Philipp Max (9 passes décisives en 18 matches), Pione Sisto (9 en 19), Leroy Sané (9 en 21) et Kevin De Bruyne (9 en 23).

8 buts sans réplique, c’est la défaite qu’a infligée le Paris Saint-Germain à Dijon pour s’offrir sa plus large victoire à domicile en championnat en 47 ans d’histoire. Au cours de cette rencontre, Edinson Cavani a égalé le record de Zlatan Ibrahimovic en marquant son 156ème but avec le PSG, toutes compétitions confondues. De son côté, Neymar a été impliqué dans six réalisations (quatre buts, deux passes décisives), un exploit qu’aucun joueur de Ligue 1 n’a réussi sur les dix dernières saisons.

5 buts ont été inscrits en deux matches par le Marocain Ayoub El Kaabi, ce qui lui vaut d’égaler le record établi par le Zambien Given Singuluma lors du Championnat d’Afrique des Nations de la CAF 2009. El Kaabi totalise désormais neuf réalisations en six sélections. Les Lions de l’Atlas, eux, restent sur cinq victoires de rang. Au cours de cette séquence, ils se sont adjugé un billet pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™ aux dépens de la Côte d’Ivoire.