Sport fou, un ballon et deux roues
© Getty Images

Chaque lundi, FIFA.com met en lumière une photographie qui se rapporte à un événement de la passionnante histoire du football et vous raconte tout ce que le cliché ne dit pas...

Faire de la moto n'est pas forcément évident pour tout le monde, mais l'exercice est encore plus difficile lorsqu'il s'agit de guider l'engin tout en essayant de dribbler, de passer ou de tirer au but avec un ballon de foot. C'est précisément ce qu'une poignée d'enthousiastes s'échinent à faire sur la photo ci-dessus, prise en France. Bienvenue dans le monde tordu du moto-ball !

Le moto-ball est décrit comme "une variante du football ordinaire". C'est le moins que l'on puisse dire. Il est précisé également que "les âmes sensibles peuvent s'abstenir". Certes. Chaque équipe est composée de quatre motards de champ et d'un gardien, le seul dans chacune des formations à ne pas chevaucher une moto. Chaque équipe a également un entraîneur et, comme indispensable adjoint, un mécanicien qui trouve rarement le temps de se reposer au cours des quatre périodes de 20 minutes qui composent une partie de moto-ball. Le ballon fait deux fois et demie la taille et deux fois le poids d'un ballon de foot normal. L'équipe qui marque le plus de buts gagne le match. Rien de neuf dans ce domaine...

Le moto-ball a été pratiqué pour la première fois en France au début du XXème siècle. De nos jours, ce sport a également beaucoup d'adeptes en Allemagne et en Russie.