L'hebdo des bons mots
© EFE

Comme chaque vendredi, FIFA.com fait le tour de la planète football pour collecter les meilleures déclarations. Au menu de ce premier numéro de janvier, Cruyff et Kopa comparent le Real au Barça, Deco oppose Jose Mourinho à Pep Guardiola, et David Hasselhoff confrontre l'Angleterre à l'Amérique !

Au micro de FIFA.com

"On a été champion, on le prend, on le savoure, et peut-être qu’il n’y aura jamais eu un titre autant mérité." - René Girard, entraîneur de Montpellier

"Certains disent que le Barcelone d’aujourd’hui est un peu le Reims d’hier. Mais je peux vous dire que mon Real était au moins aussi bon que ce Barça. Je n’ai perdu qu’un match en trois ans à Madrid. Certes, c’était le pire, puisque c’était contre l’Atlético 1:0 ! Mais franchement, on était imbattable à l’époque" - Raymond Kopa, au sujet de son passage au Real Madrid dans les années 50

"La majorité des équipes qui ont eu du succès contre le Barça se sont basées sur une défense très organisée et disciplinée : l'Inter, Chelsea et le Real l'an dernier. On pourrait l'appeler "la recette José Mourinho". Mais si tu l'emploies dix fois contre le Barça, tu pourras les battre une fois, mais ça ne te garantit pas du tout le succès" - Frank Rijkaard, sélectionneur de l’Arabie Saoudite

"Jouer d’abord à Istres et autres, devant une centaine de spectateurs, puis terminer l’année au Stade Mestalla de Valence devant des milliers de fans : le changement est radical ! Mais c’est exactement pour vivre cela que j’ai bossé si dur" - Ryan Mendes, milieu de terrain de Lille

En France
"Messi ! Comme d’habitude. Marquer des buts, c’est plus dur et Messi, il les marque. Et depuis la naissance de l’enfant, c’est encore mieux. Alors, dès qu’il en aura un deuxième… attention !" - Francis Gillot, entraîneur de Bordeaux, donnant son pronostic concernant le FIFA Ballon d'Or 2012

"En septembre, je vais encore un peu jouer, mais ce sera en CFA, avec le club de ma ville, Chasselay. Son président est décédé l'été dernier et je lui avais promis que quand j'arrêterais le plus haut niveau, je ferais une dizaine de matchs dans son club. Après, je vais tenter ma chance en tant que consultant télé. Je pense également passer mes diplômes d'entraîneur. J'ai envie de rendre au foot tout ce qu'il m'a donné" - Ludovic Giuly, milieu de terrain de Lorient

"J'ai vieilli de dix ans. J'ai vécu une grande expérience en six mois. Beaucoup de choses se sont passées. Quand j'ai décidé de signer au PSG, des gens m'ont dit que Paris était un endroit tranquille pour un footballeur, que la pression n'y était pas la même que dans les autres clubs. Mais on a été vraiment très occupés depuis le premier jour" - Zlatan Ibrahimovic, attaquant du Paris Saint-Germain

"Faire l'éducation de Gignac, c'est comme diviser la mer Rouge à la manière de Moïse ! Son sens de la mode n'est pas terrible, son sens musical n'est pas beaucoup plus développé. J'essaie de l'aider, mais il est sans doute déjà trop tard" - Joey Barton, milieu de terrain de l’Olympique de Marseille

En Angleterre
"Je souhaite tout le meilleur à Manchester City. Son stade est superbe et ses supporters sont formidables. J’aime le fait que les clubs et les villes aient tant de respect et de passion pour leurs joueurs. C’est assez différent en Amérique" - David Hasselhoff, acteur américain, en visite à l’Etihad Stadium pour la rencontre Manchester City - Stoke City

"Rien n'a changé entre Mario et moi et mes pensées sur lui n'ont pas changé et ces choses arrivent de temps en temps. Il n'aura pas d'amende et ne risque rien. Il n'y a pas eu de bagarre. Ce n'est pas aussi grave que cela en a l'air" - Roberto Mancini, entraîneur de Manchester City, à propos de la friction que le technicien italien a eue la veille avec Mario Balotelli

"Je vis maintenant à Manchester car à Liverpool, j'étais assailli par les femmes. À Manchester, je ne suis pas si célèbre et on me traite de manière plus respectueuse. Je ne veux pas être une star, je veux juste jouer au football "- Marouane Fellaini, milieu de terrain d’Everton

"Il a pris en charge un groupe de joueurs qui a gagné la Ligue des champions. Il faut être une vraie andouille pour échouer avec des joueurs tels qu'Eden Hazard, Juan Mata et Frank Lampard" - Harry Redknapp, entraîneur des Queens Park Rangers, au sujet de Rafael Benitez

En Espagne
"Je me sens vraiment bien. Je m'entraîne dur, car je pense que je dois m'améliorer à chaque jour. Moi aussi, je dois apprendre de mes erreurs. Je dois me battre afin d'essayer de regagner ma place. C'est mon but et j'espère que l'entraîneur comptera sur moi pour son onze de départ dimanche" - Iker Casillas, gardien de but du Real Madrid

"On essaie d'être le plus juste possible, mais vous ne pouvez jamais contenter tout le monde. Ce qui est compliqué avec l'Espagne, ce n'est pas d'appeler de nouveaux joueurs, mais de trouver de la place pour eux" - Vicente Del Bosque, sélectionneur de l’Espagne

"Mon vocabulaire en castillan est très riche mais je n’ai pas d’autre mot. Que le Real se trouve à ce moment de la saison à 16 points du Barça, c’est un échec" - Johan Cruyff, ancien entraîneur du FC Barcelone

En Italie
"Revenir à Naples est mon rêve. Mais c’est difficile pour moi de rentrer en Europe en ce moment. J’ai un problème avec les impôts. J’espère qu’un jour, quelqu’un dira que Maradona peut retourner à Naples sans avoir à s’inquiéter" - Diego Maradona, ancienne légende de Naples

"Mon intention est de continuer à jouer et le club veut aller dans la même direction " - Javier Zanetti, 40 ans, défenseur de l’Inter Milan

Ailleurs
"Mourinho est le meilleur entraîneur du monde parce qu'il a gagné partout et c'est très compliqué. Guardiola a été un bon entraîneur au Barça, mais je continue de dire qu'il n'a rien inventé. Pour le juger plus pertinemment, il faudra le voir agir dans d'autres clubs" - Deco, milieu de terrain de Fluminese et ancien joueur du FC Barcelone

"La plus grande récompense de notre travail n'est pas l'argent qu'il nous rapporte, mais la manière dont il nous transforme" - Lucas, s’adressant à ses fans brésiliens sur Twitter, avant de rejoindre le Paris Saint-Germain

"Lucas va devoir rester intelligent autour de ce célèbre 'snobinard' suédois" - Edmilson, ancien milieu de terrain du Brésil