Roi Leo sacré, roi Lyon déchu
© AFP

Pour sa première revue statistique de l'année 2013, FIFA.com s'est penché sur plusieurs faits marquants, du FIFA Ballon d'Or de Lionel Messi aux succès d'Épinal, de la Lazio et de Xabi Prieto en passant par le but historique de Frank Lampard.

193

 buts sous le maillot de Chelsea, c'est ce qu'affiche le compteur de Frank Lampard depuis la victoire (5:1) des Blues à Southampton en FA Cup. L'international anglais occupe désormais la deuxième place du classement des meilleurs réalisateurs de l'histoire du club, aux côtés de Kerry Dixon. L'ancien Hammer n'est plus qu'à dix unités du record absolu de Bobby Tambling mais il se trouve engagé dans une véritable course contre la montre. En effet, son contrat arrive à expiration en fin de saison et tout indique qu'il ne sera pas renouvelé. Plus généralement, la FA Cup réussit plutôt bien à Lampard, qui a trouvé le chemin des filets à 20 reprises sur ses 30 derniers matches dans cette épreuve. Chelsea reste pour sa part sur une impressionnante série de 24 matches sans défaite dans la doyenne des compétitions.

39

 points, tel est le bilan de la Lazio à mi-parcours. Les Biancocelesti n'ont réussi pareille performance qu'à deux reprises par le passé. À chaque fois, la saison s'est soldée sur un titre de champion. Si l'équipe de la capitale fait aussi bien que sa devancière de 1999/2000, emmenée par Sven-Göran Eriksson, elle compte cependant un point de moins que l'équipe dirigée par Tommaso Maestrelli en 1973/74. Vladimir Petkovic, l'actuel entraîneur, a d'autres bonnes raisons d'avoir le sourire. Il réalise en effet la meilleure saison d'un technicien débutant en Serie A depuis José Mourinho, qui avait empoché 41 points lors de sa première moitié de saison à l'Inter Milan. Le gardien Federico Marchetti a concédé son premier but après 606 minutes d'invincibilité, toutes compétitions confondues. Il égale ainsi le record de Felice Pulici en 1974 mais reste cependant à bonne distance de Luca Marchegiani et de ses 744 minutes. La Lazio a enchaîné ce week-end un douzième match sans défaite. Malgré le but inscrit à Marchetti, Cagliari a concédé son sixième revers de rang.

15

 ans s'étaient écoulés depuis la dernière sortie de route du tenant de la Coupe de France au stade des seizièmes de finale. Dimanche 6 janvier, Lyon a connu une sérieuse déconvenue en échouant devant Épinal, modeste avant-dernier de National. Le septuple champion de France s'est incliné aux tirs au but, après avoir été tenu en échec (3:3). Les Lyonnais ne sont pas les seuls à avoir souffert face à un adversaire de calibre inférieur. Le Paris Saint-Germain a eu toutes les peines du monde pour venir à bout d'Arras (4:3), une formation de cinquième division. Le PSG n'avait encore jamais concédé trois buts cette saison et il n'avait jamais fait preuve d'une telle fébrilité défensive contre une équipe de ce niveau. Le club de la capitale a tout de même enregistré sa sixième victoire consécutive, prolongeant ainsi sa meilleure série depuis l'arrivée aux commandes de Carlo Ancelotti.

4

 FIFA Ballons d’Or sont tombés consécutivement dans l'escarcelle de Lionel Messi. En remportant le trophée individuel le plus convoité de la planète, l'attaquant argentin laisse derrière lui Michel Platini, lauréat trois années de suite entre 1983 et 1985. Le Barcelonais totalise 41,6 % des voix, contre 23,68 à Cristiano Ronaldo et 10,91 pour Iniesta. Son triomphe doit sans doute beaucoup à ses incroyables statistiques : 91 buts et 22 passes décisives en 69 matches. Le numéro 10 catalan a reçu son prix 24 heures après avoir débloqué son compteur pour l'année 2013 lors de la large victoire (4:0) du FC Barcelone sur l'Espanyol Barcelone. À cette occasion, il a égalé un record personnel en trouvant le chemin des filets lors de huit journées de championnat consécutives.

3

 buts inscrits face au Real Madrid n'ont pas suffi à Xabi Prieto pour offrir la victoire à son équipe. Le milieu de terrain de la Real Sociedad a cependant quelques motifs de consolation. Il est en effet le premier visiteur à marquer à trois reprises au stade Santiago Bernabeu depuis Walter Pandiani en 2007. Auteur d'un doublé sur cette même pelouse en 2004, il est en outre le seul joueur en 15 ans à avoir inscrit au moins deux buts en deux occasions différentes dans l'antre madrilène. Malgré le triplé de Prieto et l'exclusion du gardien Antonio Adan, les Merengues ont arraché la victoire. Mais l'exploit fait pâle figure comparé aux statistiques du FC Barcelone. En effet, le club catalan a trouvé le chemin des filets lors des 36 dernières journées de Liga. Si les Blaugranas parviennent à éviter la défaite, dimanche 13 janvier à Malaga, ils établiront également un nouveau record de points à mi-parcours.