L'hebdo des bons mots

Si Lionel Messi et son quatrième FIFA Ballon d'Or ont fait couler beaucoup d'encre et de salive cette semaine, on constate également à la lecture cet "hebdo des bons mots" que Mario Balotelli n'est pas prophète en son pays, et que Gérard Depardieu préfère les filles.

Comme chaque vendredi, FIFA.com vous livre les meilleures déclarations entendues ces dernier jours aux quatre coins de la planète foot.


Au micro de FIFA.com
"Malheureusement, nous avons marqué un but contre notre camp à un quart d'heure de la fin et nous avons perdu 2:1. Mais bon, techniquement, nous avons marqué plus de buts que le Brésil (rires)" - Amy Macdonald, chanteuse écossaise, racontant son meilleur souvenir de football : Brésil-Écosse lors de la Coupe du Monde de la FIFA, France 1998

"Depuis pas mal de temps, l'équipe évolue à un niveau extraordinaire, à tel point qu'on a à peine remarquer les changements d'entraîneur que nous avons connu ces dernières années" - Gerard Piqué, défenseur du FC Barcelone

"Je donnerais volontiers une récompense à chacune des joueuses, mais il n'y a qu'un trophée donc je le garde" - Pia Sundhage, Entraîneur de l'Année pour le Football Féminin 2012

"Si j'ai de l'affection pour Pia, c'est simplement parce que c'est quelqu'un de bien. Elle entraîne avec son cœur, elle est tellement passionnée par le jeu qu'elle nous transmet cette passion. On a toutes été contaminées par le virus Pia lorsqu'elle était là" - Abby Wambach, Joueuse Mondiale de l'Année 2012


En France
"J’estime que depuis le début de la saison, Younès Belhanda ne remplit pas les promesses qu’il laissait entrevoir. C’est normal qu’il aille ailleurs et qu’il flambe ailleurs. Je pense qu’à Montpellier, ça y est, c’est fini" - Louis Nicollin, président de Montpellier

"J'adore le football féminin. Elles sont aussi efficaces que les hommes, mais elles sont moins douillettes, je dirais. Les hommes sont un peu douillets, ils se plaignent beaucoup, quoi" - Gérard Depardieu, acteur français

"Quand il était là, il ne portait pas le maillot de l’ASNL, il portait uniquement le maillot Mollo. Il n’y a que ses stats qui l’intéressent. Il croit qu’il va remplacer Cristiano Ronaldo au Real" - Jean Fernandez, entraîneur de Nancy, à propos de Yohan Mollo, prêté à Saint-Etienne

"Si j'avais été appelé en sélection, j'aurais refusé. Les Bleus, ça se mérite. En 1998, les joueurs de l'équipe de France ont créé une institution. Tout doucement, on a perdu ça en prenant des joueurs par-ci par-là, parfois après seulement une saison de L1 !" - Jérôme Leroy, ancien milieu de terrain du Paris Saint-Germain

"Je ne vois pas ce qu'il peut aller chercher d'autre que l'argent. C'est un championnat assez faible et maigrichon. Je ne porte pas de jugement mais je suis assez surpris. Quand on est ambitieux et qu'on a envie de s'éclater, le football est ici, pas là-bas" - René Girard, entraîneur de Montpellier, à propos du transfert de Guillaume Hoarau du Paris Saint-Germain à Dalian Aerbin

"Qui sera champion ? Marseille. Je le dis depuis la première journée, ce n'est pas de la provocation. Leurs 38 points ne valent pas moins que ceux du PSG. Personne ne pense sérieusement à l'OM pour le titre. Ils n'ont aucune pression. Les Parisiens ont une pression monumentale au-dessus d'eux. C'est quelque chose de très dur à supporter" - Marco Simone, ancien attaquant du Paris Saint-Germain


En Angleterre
"Enlevez Messi et Ronaldo, et il est probablement le meilleur joueur du monde. Il a une classe propre à lui, c’est juste sublime. Il est très dur à arrêter. Techniquement, il est fantastique. Il utilise les deux pieds. C’est une vraie joie à regarder jouer et une douleur de jouer contre" - Joe Cole, attaquant de West Ham, à propos de Robin van Persie

"J’essaye de l’aider. Je lui parle, sur et en dehors du terrain. Je suis toujours prêt à l’aider, à le soutenir afin qu’il ne fasse pas les mêmes erreurs que moi par le passé. Ces histoires ont eu lieu dans tous les clubs où je suis passé. Mais ici, à City, les projecteurs sont toujours braqués sur nous…" - Carlos Tevez, attaquant de Manchester City, à propos de Mario Balotelli


En Espagne
"Mon but est de grandir, de ne pas rester sur mes acquis. Je l'ai toujours dit, je dois toujours m'améliorer en tout" - Lionel Messi, FIFA Ballon d'Or 2012

"J'essaie d'être quelqu'un de bien, quelqu'un que la majorité des gens apprécieraient. Mais montrer trop d'humilité est un défaut. Les gens m'aiment ou me détestent. Même Dieu ne peut plaire à tout le monde" - Cristiano Ronaldo, attaquant du Real Madrid

"S'ils me sifflent pour mes mauvais résultats du moment, je l'accepte. Je n'ai pas envie d'être un héros tout le temps. Et cela me paraît normal qu'ils me sifflent parce que mon rendement n'est pas bon" - José Mourinho, entraîneur du Real Madrid

"Depuis que Di Stéfano est arrivé au club, le Real Madrid a gagné plus de titres que toutes les autres équipes espagnoles ensemble. Ce qui fait que le Real gagne en moyenne un titre tous les deux ans. Mourinho est juste dans la moyenne, cela fait deux ans qu'il est là et il a gagné un titre" - Jorge Valdano, ancien directeur sportif du Real Madrid

"Messi resterait le meilleur même sans Xavi et Iniesta. Si Messi se mettait à jouer dans la rue, il les dribblerait tous" - Vincente Del Bosque, sélectionneur de l’Espagne


En Italie
"Au Milan, l’aspect humain est très important. Si vous mettez une pomme pourrie dans le vestiaire, elle peut infecter les autres. J’ai déjà exprimé ce que je pense de Balotelli. Il ne fera jamais partie du vestiaire du Milan" - Silvio Berlusconi, président de l’AC Milan

"Ceux qui l’ont entraîné savent les problèmes éventuels qu’il peut créer. Un talent de ce genre serait stimulant à entraîner pour moi. Mais je ne sais pas comment cela pourrait se terminer" - Walter Mazzarri, entraîneur de Naples, à propos de Mario Balotelli


Ailleurs
"Ce n'est pas ce que je cherche, mon but est d'aider Santos et la sélection brésilienne. Être le meilleur joueur du monde est une conséquence de ce travail" - Neymar, attaquant de Santos, à propos du FIFA Ballon d'Or

"Très heureuse pour ma coéquipière et bonne amie Abby Wambach, désignée Joueuse Mondiale de l'Année. C'est très mérité" - Alex Morgan, attaquante des Etats-Unis, sur Twitter

"Jusqu’à ce qu’il gagne la Coupe du Monde et qu’il mette un but de la main aux Anglais, Messi n’atteindra jamais Maradona. C’est une erreur de vouloir les comparer" - Marcelo Gallardo, ancien milieu de terrain de l'Argentine