Rapidité, efficacité, et CSC
© Getty Images

Le match cauchemardesque du joueur de Stoke City Jonathan Walters est le seul point noir d’une revue statistique dans laquelle FIFA.com s’attarde sur les faits d’armes du FC Barcelone, de Bologne, du KRL au Pakistan et du Lillois Nolan Roux.

21

 secondes. C’est le temps qu’il a fallu au Lillois Nolan Roux pour inscrire le but le plus rapide de cette saison de Ligue 1, face à l’AS Nancy. Grâce à cette réalisation précoce - sa quatrième sur ses trois dernières sorties -, l’attaquant nordiste a battu de cinq secondes le record détenu par Zlatan Ibrahimovic. Cette fulgurance n’a pourtant pas permis aux Dogues de s’imposer, les Lorrains ayant égalisé pour obtenir le neuvième nul de leur campagne. Ce week-end de championnat a également vu le pensionnaire du Stade Brestois - ancien club de Roux - Eden Ben Basat inscrire le 500ème but de la saison de Ligue 1 2012/13. Le gros coup de la journée est à mettre au crédit de l’OGC Nice, qui a signé sa plus large victoire dans l’élite depuis mars 1989 : 5:0 contre Valenciennes.

18

 victoires sur les 19 premières journées de Liga pour le FC Barcelone. Jamais un club n'avait affiché un bilan aussi bon à mi-saison en Espagne. Suite à leur victoire 3:1 sur le terrain de Malaga, les Catalans devancent l’Atlético de Madrid et le Real Madrid de 11 et 18 points respectivement. Sauf improbable retournement de situation, cette saison devrait donc se conclure sur le 22ème titre de l’histoire blaugrana. Buteur à la Rosaleda, Cesc Fabregas compte désormais 15 réalisations et 17 passes décisives à son actif sous les couleurs barcelonaises. Aucun milieu de terrain du championnat espagnol n’a été impliqué dans davantage de buts que lui depuis son arrivée en provenance d’Arsenal. Lionel Messi a trouvé le chemin des filets pour le neuvième match consécutif. L’Argentin pointe à une unité du record dans ce domaine, qui est détenu par deux anciennes stars barcelonaises, Mariano Martin (1942/43) et Ronaldo (1996/97).

4

 buts à rien pour Bologne face au Chievo Vérone. Il s’agit de la deuxième victoire par quatre buts d’écart enregistrée par les Rossoblù cette saison. Il faut remonter un demi-siècle pour trouver trace de deux succès aussi amples des Bolonais au cours de la même campagne de Serie A. Face au Chievo, les hommes de Stefano Pioli ont offert une véritable démonstration d’efficacité puisqu’il leur a suffi de cinq tentatives cadrées pour inscrire leurs quatre buts. De leur côté, les joueurs de Sienne ont établi un record peu glorieux dans leur club en s’inclinant pour la sixième fois consécutive dans l’élite italienne.

3

 championnats remportés en quatre saisons pour les Pakistanais du KRL. L’équipe de Rawalpindi n’a pas fait les choses à moitié puisqu'elle n'a perdu qu'une seule de ses 30 rencontres de Premier League et a terminé la saison avec une différence de buts de +50. Cette efficacité doit beaucoup à la verve de l’attaquant international pakistanais Kalle Mullah, meilleur réalisateur du championnat avec 23 unités. Le hasard du calendrier a voulu que KRL boucle sa campagne par un nul face à PIA, dont le record de neuf titres nationaux pourrait bien être menacé par la nouvelle valeur montante du championnat.

2

 buts contre son camp et un penalty manqué : voilà le résumé du match cauchemardesque de l’attaquant de Stoke City Jonathan Walters. Dans l’histoire de la Premier League, seuls deux joueurs avaient déjà marqué contre leur camp deux fois au cours d’une même rencontre. Cependant, ni Jamie Carragher ni David Proctor n’avaient aggravé leur cas en échouant également depuis le point de penalty. Les bévues de Walters ont coûté cher à son club, qui s’est incliné 4:0 face à Chelsea, soit la plus lourde défaite de Stoke à domicile depuis son revers sur le même score face à Luton Town en 1985. Les Blues ont stoppé la meilleure série de la Premier League à domicile, puisque les Potters ne s’étaient pas inclinés chez eux depuis 17 matches, soit pratiquement un an. Heureusement pour lui, Walters n’a pas mis longtemps à se racheter. L’international irlandais a en effet inscrit un doublé - dans les bonnes cages cette fois - lors de la victoire 4:1 de Stoke face à Crystal Palace au troisième tour de la FA Cup.