L'hebdo des bons mots
© AFP

En l’espace d’une semaine, FIFA.com a offert à ses lecteurs des interviews de Messi, Ronaldo et Guardiola. Rien que ça ! "L’hebdo des bons mots" est donc bien rempli avec, outre les déclarations de ces monuments, les réactions à la signature de Guardiola au Bayern, les commentaires de Barton sur les goûts musicaux de Gignac, et la conception du football d’Hervé Renard avant de défendre son titre à la CAN 2013.


Au micro de FIFA.com
"Quand j'ai commencé chez moi, 86 ou 87% des gens ne voulaient pas de moi. Les offres se font non pas par rapport à mes qualités, mais par rapport à ce que j'ai gagné. J'ai remporté beaucoup de titres et par conséquent, un peu plus de personnes me veulent aujourd'hui que lorsque j'ai commencé, où seulement trois ou quatre personnes de Barcelone croyaient en moi. Les autres pensaient différemment" - Pep Guardiola, futur entraîneur du Bayern Munich

"Les gens vont se souvenir de cette équipe de Barcelone lorsqu'elle n'existera plus, lorsque le temps aura passé. C'est à ce moment-là qu'on lui donnera beaucoup d'importance. D'un point de vue personnel, quand j'arrêterai, je prendrai conscience moi aussi de ce que j'ai fait ou de ce que j'aurais pu faire dans ma carrière" - Lionel Messi, attaquant du FC Barcelone

"Ma réussite, c'est un mélange de talent et de beaucoup de travail pour atteindre mes objectifs. Durant toute ma carrière, j'ai toujours cherché à apprendre, à évoluer et à gagner des trophées. Je suis très ambitieux, je veux toujours gagner et il en sera ainsi jusqu'au jour où j'arrêterai" - Cristiano Ronaldo, attaquant du Real Madrid

"Ce sera tout le temps comme ça durant toute ma carrière. Je dois prouver plus que les autres. Mais quand on pense que la marche est trop haute pour moi, je la surmonte. Quand on croit que je suis battu, je réponds présent. Ce sont des choses qui me motivent encore plus" - Mathieu Valbuena, milieu de terrain de l’Olympique de Marseille


En France
"Gignac est unique, je pense qu'il est un peu fou, mais ses goûts musicaux sont tellement mauvais... L'autre jour il écoutait Katy Perry. Un gars costaud comme lui qui écoute Katy Perry, je n'ai rien à ajouter..." - Joey Barton, milieu de terrain de l’Olympique Marseille

"Il y en a marre de parler tout le temps de Paris. C'est vrai, depuis le début de la saison, on ne parle que d'eux, car ils sont en train de monter une équipe exceptionnelle. Mais à un moment donné, c'est gonflant de parler que de cette équipe-là" - Fahid Ben Khalfallah, milieu de terrain de Bordeaux

"Nous monterons au Stade de France en vélo parce qu'on a fait un pari avec le staff. Je n'ai pas l'habitude de me défiler" - Roland Romeyer, président du directoire de Saint-Etienne


En Allemagne
"Habemus Pep !" - Uli Hoeness, Président du Bayern Munich

"Félicitations au Bayern pour le coup qu’il a réussi. Il faut le reconnaître sans jalousie, je trouve ça génial!" - Hans-Joachim Wazke, Président du Borussia Dortmund

"Ce qui va être difficile pour lui, ce sont les personnes influentes du club. Je pense à Sammer, Rummenigge et Hoeness. Ils vont tous avoir leurs avis, lesquels n'épouseront pas forcément celui de Guardiola" - Bernd Schuster, ancien entraîneur du Real Madrid

"Personnellement, lorsque nous avons joué face à Arsenal, j’ai vu le meilleur attaquant de tous les temps : Robin van Persie. Je ne savais pas qu’un joueur pouvait jouer trois positions durant 90 minutes" - Jürgen Klopp, entraîneur du Borussia Dortmund


En Italie
"Les mots de Marchisio ? Pour moi, il nous a fait un compliment. Dans notre milieu, nous voulons tous gagner et être considérés antipathiques est un compliment. Cela signifie que le Napoli est respecté. En championnat, celui qu’on voit sympathique n’est respecté de personne" - Walter Mazzari, entraîneur de Naples


En Angleterre
"Cavani est un joueur que j'aime beaucoup. S'il vaut cher ? Ça c'est sûr, personne ne dit le contraire. Mais notre banquier est prêt si nous trouvons le bon joueur" - Arsène Wenger, entraîneur d’Arsenal

"Je peux jouer un grand rôle. Je sais que les gens pensent que j’ai la grosse tête. Je ne suis pas comme ça, mais je pense que je suis un joueur important pour cette équipe. Et si je joue bien pendant quatre mois, nous pouvons rester en Premier League" - Adel Taarabt, milieu de terrain de Queens Park Rangers

"Je n'écoute pas les bêtises qui sont dites à mon sujet. Ici, je suis accusé de tricher, et c'est vrai qu'un jour, contre Stoke, je suis tombé dans la surface pour avoir un penalty. Mais parfois, quand je suis sur le terrain, je me demande ce que j'ai fait de mal. Les médias en font des tonnes parce que le nom de Suarez fait vendre du papier" - Luis Suarez, attaquant de Liverpool

"Lloris a été transféré un vendredi. Le lendemain, Brad a réalisé un match incroyable contre Norwich, où il nous a préservés d'une défaite à domicile. Il était juste pour nous de faire jouer un garçon qui était à ce niveau de performances. Ça ne voulait pas dire qu'on doutait des qualités d'Hugo, mais je voulais qu'il s'impose au mérite, pas sur sa réputation" - André Villas-Boas, entraîneur de Tottenham


En Espagne
"Si la situation était inversée et que le Barça avait 18 points de retard sur le Real, je ne serais sans doute pas là pour répondre aux questions" - Tito Vilanova, entraîneur du FC Barcelone

"Il faut être réalistes, je n'aime pas mentir aux gens. Nous ne savons pas ce qu'il peut se passer avec Falcao, il faut en profiter tant qu'il est là" - Diego Simeone, entraîneur de l’Atlético de Madrid


Ailleurs
"Son grand défaut, c'est qu'il ne marque pas beaucoup de buts de la tête malgré sa grande taille. Il est tellement bon, il est tellement sûr de sa force qu'il peut dire : 'Moi je ne vais pas au premier poteau pour mettre la tête, ce que je veux c'est reprendre le ballon de volée ou faire un enchaînement amorti-poitrine-retourné.' C'est dommage parce que s'il allait plus souvent au premier poteau pour mettre sa tête, il marquerait davantage de buts" - Hernan Crespo, ancien attaquant de l’Argentine, à propos de Zlatan Ibrahimovic

"En Zambie, on me laisse bosser, personne d’autre que moi ne fait l’équipe. Aller ailleurs, prendre du pognon mais m’ennuyer? Ça ne m’intéresse pas. J’ai besoin de passion" - Hervé Renard, sélectionneur de la Zambie

"Mes meilleurs voeux de réussite au grand Pep Guardiola dans sa nouvelle étape au Bayern. Je n’ai aucun doute qu’il réussira bien. C’est l’un des meilleurs!" - Pau Gasol, joueur espagnol des Los Angeles Lakers

"Je vais me consacrer pleinement à faire du mieux possible sur le terrain, comme je l'ai toujours fait jusqu'à présent. J'espère être un exemple pour beaucoup" – Rivaldo, attaquant de Sao Caetano, sur Twitter