Totti rit, Arsenal cale, le Bayern règne
© AFP

Dans sa revue statistique hebdomadaire, FIFA.com s'attarde sur l'exploit de l'AS Rome et de son numéro 10, la domination du Bayern en Bundesliga et les déboires d'Arsenal, ainsi que sur une étonnante tendance en A-League.

28

 ans après avoir éliminé des deux coupes nationales par des adversaires issus de divisions inférieures, Arsenal subit la loi des séries. En 1984/85, les Gunners avaient mordu la poussière devant Oxford United (3:2), alors en deuxième division, pour le troisième tour de la Coupe de la Ligue. Quelques mois plus tard, les joueurs de Don Howe s'étaient inclinés 1:0 sur le terrain de York City en FA Cup, suite à un penalty transformé par Keith Houchen. Au passage, l'homme est loin d'être un inconnu en Angleterre : deux ans plus tard, il s'est à nouveau distingué en donnant la victoire à Coventry sur Tottenham en finale de la FA Cup, d'une superbe tête plongeante. Avant de recevoir Blackburn, pensionnaire de deuxième division, Arsenal restait pourtant sur 34 matches sans défaite à domicile dans cette compétition. Cette statistique impressionnante n'a pas empêché les visiteurs de s'imposer, grâce à un but de Colin Kazim-Richards. Depuis l'arrivée d'Arsène Wenger aux commandes, il y a 17 ans, les Gunners n'avaient jamais perdu face à une équipe de division inférieure. Arsenal est devenu la huitième formation de l'élite éliminée cette saison en FA Cup par un club issu des divisions inférieures.

16

 matches s'étaient écoulés sans que l'AS Rome ne parvienne à conserver sa cage inviolée face à la Juventus. En s'imposant 1:0, les Giallorossi ont donc mis fin à une longue série et enregistré par la même occasion leur premier succès en sept journées de Serie A. Les Bianconeri, qui n'avaient plus perdu au Stade Olympique depuis 2004, ont concédé leur deuxième défaite en 31 déplacements. Le sort de la rencontre a basculé sur un coup de canon de Francesco Totti, qui a inscrit son premier but face à la Juve dans la capitale depuis 2007. L'ancien international italien a toutefois marqué à dix reprises en neuf confrontations face à Gianluigi Buffon. Le capitaine romain totalise désormais 224 réalisations parmi l'élite italienne, ce qui le place à une longueur de Gunnar Nordahl. Le Suédois reste donc provisoirement le deuxième meilleur buteur de l'histoire du championnat italien, loin derrière Silvio Piola et ses 274 buts. Par ailleurs, la Roma a marqué lors de chacune de ses 32 dernières sorties à domicile.

6

 des neuf dernières éditions du championnat d'Antigua-et-Barbuda ont vu les Hoppers monter sur la deuxième marche du podium. Par une curieuse ironie du sort, cette équipe n'a jamais remporté le titre. Alors que tout semblait leur sourire cette saison, les Hoppers ont enchaîné deux mauvais résultats à domicile en fin de saison. Contrainte de s'imposer sur le terrain du leader Old Road lors de la dernière journée, la formation de Green Bay n'a pu faire mieux que match nul (1:1). Ce résultat fait évidemment les affaires des joueurs de Derrick Edwards, qui conservent le titre acquis la saison dernière.

4

 heures, c'est le temps qui s'était écoulé sans qu'aucune équipe de Bundesliga ne parvienne à cadrer un tir face au Bayern Munich. Le Brésilien Diego a mis fin à cette incroyable série en obligeant Manuel Neuer à s'employer, à 13 minutes de la fin du temps réglementaire. Cette tentative méritoire n'a pas empêché le club munichois de revenir victorieux (2:0) de son déplacement à Wolfsburg, ni le gardien allemand de conserver sa cage inviolée pour la cinquième rencontre consécutive. Impressionnante depuis le début de la saison, la défense du Bayern n'a cédé qu'à sept reprises en 22 journées. Neuer n'a plus été battu depuis 519 minutes et se rapproche donc du record absolu en la matière (884 minutes), établi par Timo Hildebrand en 2003/04 alors qu'il portait les couleurs de Stuttgart. Auteur d'un retourné acrobatique contre son ancien club, Mario Mandzukic reste sur six buts en cinq marches. Il reste ainsi au contact de Stefan Kiessling en tête du classement des buteurs. Dans un autre registre, Max Meyer (Schalke 04) est devenu le neuvième plus jeune joueur à faire ses débuts en Bundesliga, à 17 ans et 151 jours.

2

 comme le nombre de buts inscrits par les équipes victorieuses lors des huit derniers matches de A-League d'Australie. Cinq d'entre elles l'ont emporté 2:1, les trois autres 2:0. Parmi les gagnants de la semaine, on retrouve le Sydney FC, qui semble s'être bien remis de la correction (7:1) infligée en début de saison par les Central Coast Mariners. Emmenés par un Alessandro Del Piero en grande forme, les Sky Blues ont signé leur cinquième succès consécutif à domicile, aux dépens d'Adélaïde (2:1). Jusqu'à présent, Sydney n'avait jamais fait mieux que les quatre succès de rang enregistrés en 2006. Les hommes de Frank Farina pointent désormais en cinquième position et peuvent donc encore espérer disputer les play-offs.