La position de la FIFA sur la question du racisme est claire et sans équivoque : le racisme et toute autre forme de discrimination n'ont pas leur place dans le football. La FIFA s'engage activement à se battre contre toutes les formes de discrimination dans le football et dans la société en général. L'article 3 des Statuts de la FIFA l'indique clairement :

Non-discrimination et lutte contre le racisme.
Toute discrimination d'un pays, d'un individu ou d'un groupe de personnes pour des raisons d'ethnie, de sexe, de langue, de religion, de politique ou pour toute autre raison est expressément interdite, sous peine de suspension ou d'exclusion.

Au Brésil, les deux compétitions ses ont dévouées aux Journées de la FIFA contre la Discrimination. Lors des demi-finales de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Brésil 2013 et des quarts de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, un protocole spécial a eu lieu avant chaque match. Il impliquait les deux équipes sur le terrain pour démontrer clairement le message selon lequel le racisme n'avait pas sa place dans le football.