Ce mardi 31 juillet à Wembley, le Président de la FIFA Joseph S. Blatter se joindra à d’autres dirigeants du monde footballistique pour discuter des moyens d’éradiquer le fléau du racisme. M. Blatter sera entouré du Président de "Kick It Out" Lord Herman Ouseley, du Président de la Fédération anglaise David Bernstein, ainsi que de Lydia Nsekera, membre de la Fédération burundaise et première femme à siéger au Comité Exécutif de la FIFA, et de Heather Rabbatts, première femme membre de la FA. L'objectif sera de prendre un engagement solennel contre la discrimination dans le football.

Outre les représentants de "Kick It Out" et de la FIFA, la réunion accueillera des militants issus ou non de la sphère footballistique, ainsi que des personnes impliquées à tous les niveaux du football en Angleterre. Cette table ronde de deux heures précédera la rencontre opposant la Grande-Bretagne et le Brésil dans le cadre du Tournoi Olympique de Football Féminin, Londres 2012.

Paul Elliott, administrateur de "Kick It Out" et ancien capitaine de Chelsea, explique : "Le but de cette réunion est de cibler la manière dont la FIFA et "Kick It Out" peuvent mettre en commun leurs ressources et leurs compétences pour lutter contre la discrimination et promouvoir l’intégration dans le football, en Angleterre comme dans le reste du monde."

Danny Lynch, le directeur de la communication de "Kick It Out", confie à FIFA.com : "Le rôle de la FIFA, autorité suprême du football, n’est pas aussi bien compris en Angleterre qu’il devrait l’être. Ses initiatives pour promouvoir l’égalité et l’intégration sont parfois méconnues. De même, le travail de "Kick It Out" a été observé à la loupe tout au long d’une saison émaillée d’insultes racistes présumées. Cette table ronde vise à mettre en lumière le travail réalisé par la FIFA en faveur de l’intégration dans le football, ainsi que le rôle de "Kick It Out" dans les domaines de l'éducation et du travail communautaire."