Piara Powar sera le cinquième membre du jury de onze personnalités qui attribuera le premier Prix de la Diversité de la FIFA. Acteur majeur de la lutte contre la discrimination dans le sport, Powar participe activement au système de surveillance antidiscrimination de la FIFA mis en place à l'occasion des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Il occupe parallèlement les fonctions de président délégué de Fare (Football Against Racism in Europe). 

Le système de surveillance antidiscrimination prévoit notamment le déploiement d'observateurs antidiscrimination afin de contrôler et signaler tout cas de discrimination lors de matches. Des sanctions ont déjà été prises à l'encontre de plusieurs associations membres.

"Chaque confédération est confrontée à ses propres défis. Il faut donc se concentrer sur différents domaines", précise Powar. "Notre action s'inscrit dans la durée. Nous nous intéressons aux matches et à leur contexte. Dans les faits, nous nous penchons sur l'histoire des supporters de chaque pays. Nous cherchons une rivalité spécifique ou des évolutions sociales qui pourraient conduire à des actes de discrimination dans un stade en particulier."

Regardez l'interview ci-dessus pour en savoir davantage sur le système de surveillance antidiscrimination. Pour en savoir plus sur le Prix de la Diversité de la FIFA, rendez-vous ici. Vous trouverez en outre un document complet rassemblant toutes les actions de la FIFA dans le domaine de la diversité et de la lutte contre la discrimination ici.