• Le centre Football for Hope (FFH) d´Iringa a été inauguré en octobre 2013
  • L´initiative "20 centres pour 2010" a vu l´ouverture de 20 centres FFH en Afrique
  • L´une des thématiques importantes des leçons porte sur la prévention du VIH/Sida et du paludisme

Beaucoup tiennent l´éducation pour acquise. Certains se plaignent même de devoir aller à l´école pour y apprendre la géographie, l´histoire ou les mathématiques. Cependant, pour des millions d´enfants à travers le monde, l´éducation – un droit fondamental de l´homme – n´est toujours pas accessible ou tout simplement impossible.

Au centre Football for Hope d´Iringa, en Tanzanie, les cours sont donnés sur le terrain de football et on n’y apprend pas uniquement les multiplications ou les capitales du monde. Les enfants reçoivent également des leçons qui peuvent sauver des vies.

Les professeurs sont les entraîneurs qui informent les enfants participant aux séances des dangers du Sida et de la manière dont ils peuvent aider à combattre la propagation des maladies comme le paludisme. L´égalité des sexes est une autre thématique centrale, les garçons et les filles évoluant dans des équipes mixtes.

"Nous éduquons les enfants afin qu´ils sachent comment lutter contre le paludisme, en utilisant une moustiquaire ou en consultant un docteur", explique Marcelino Mwaipwisi, un entraîneur du centre. "Ils reçoivent le message et c´est très bénéfique car ils le retransmettent chez eux."

Tout ceci semble à la fois stimulant, inquiétant et sérieux, mais la méthodologie et le format de ces classes contrastent avec les sujets traités. "Ce qu´il y a de mieux dans ce centre, c´est que nous échangeons les uns avec les autres", confie Cleopatra, une étudiante locale qui participe aux séances. "Nous apprenons des autres, leur manière de faire et de vivre leur vie. Avant de commencer un match, nous faisons un échauffement, chantons, dansons et ça nous met de bonne humeur. Même lorsque tu es stressé, tu te sens heureux ici. C´est pour ça que j´aime bien venir."

Le sourire radieux de Cleopatra est contagieux pour tous ceux qu´elle rencontre au centre. Officiellement inaugurés en octobre 2013, le terrain et les installations d´Iringa font partie de l´héritage de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™. La première édition senior organisée en Afrique a bénéficié à l’ensemble du continent.

"L´une des grandes contributions sociales d´Afrique du Sud 2010 a été l´initiative 20 centres pour 2010", souligne Federico Addiechi, chef du Département Développement durable de la FIFA. "Vingt centres Football for Hope ont ainsi été créés dans les communautés défavorisées du continent africain."

L´homme chargé de la supervision du centre, Johnnie Nkoma, joue également un rôle crucial au sein de la communauté, avec une Organisation non gouvernementale (ONG) baptisée Iringa Development of Youth, Disabled and Children Care (IDYDC).

Comme Cleopatra, Nkoma a un sourire colle aux lèvres. "Le soutien de la FIFA est très important pour nous. Ces installations ont changé la vie des habitants d´Iringa", assure-t-il. "Ce changement est important pour les enfants et notre communauté. On a un nouveau terrain. Les programmes sont devenus plus solides et la population en est reconnaissante. Avec ces installations, nous devons maintenant modifier et améliorer nos programmes."

En plus de pouvoir sauver des vies, les classes permettent d´entrevoir une lumière au bout du tunnel. Apprendre aux enfants que les possibilités sont infinies et qu´il faut rêver en grand peut avoir un impact d´une valeur inestimable sur une génération entière. Et c´est justement dans cette optique que le football est utilisé à Iringa.

"Les entraîneurs nous donnent cette force", conclut Cleopatra. "Ils nous encouragent pour beaucoup de choses. Ils nous disent de ne jamais perdre espoir. On ne perd pas espoir à Football for Hope. Si tu veux faire quelque chose que personne n´a jamais fait, fais-le."

Cet article fait partie d´une série publiée sur FIFA.com autour des ONG participant à Football for Hope, l´initiative internationale de la FIFA qui vise à améliorer la vie des jeunes à travers le football.