L’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA™, soit du plus grand événement sportif unidisciplinaire au monde, implique une grande série d’activités, dont un investissement majeur dans les stades et les infrastructures, le transport de millions de personnes pour se rendre aux matches et aux Fan Fests tout en assurant leur bien-être et leur sûreté, la gestion des déchets dans les stades, le recrutement et la formation de milliers de bénévoles, le tout pour proposer un événement accessible à tous et pour servir les trente-deux équipes participantes et les médias du monde entier.

L’ampleur d’une telle compétition a obligatoirement un impact sur la société et l’environnement du pays qui l’accueille, un impact qui doit être limité. Elle représente également l’occasion unique de créer un héritage positif dans le pays hôte. La FIFA et le COL reconnaissent cette responsabilité qui va de pair avec l’organisation d’un tel événement. Nous prenons des mesures concrètes en matière de développement durable, par exemple en créant de meilleures pratiques pour d’autres événements sportifs majeurs et en inspirant les autres à poursuivre et à appliquer des initiatives de développement durable.

Afin de réduire l’impact négatif de la planification et de l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2018™ pour au contraire améliorer son impact positif sur la population, l’économie et l’environnement, la FIFA et le COL ont développé une stratégie de développement durable complète. Les expériences passées, les engagements, les normes internationales et les échanges avec des partenaires constituent la base pour évaluer et définir des priorités qui ont été adaptées aux spécificités de la Coupe du Monde de la FIFA 2018™.

Pour plus d’informations sur les projets de développement durable de la dernière Coupe du Monde de la FIFA™, qui s’est déroulée au Brésil en 2014, veuillez consulter le rapport sur le développement durable.