Suivez nous sur

The Best – Joueuse de la FIFA 2016

Carli LLOYD
  • Carli LLOYD

  • USA
    USA
  • Carli Lloyd
    Depuis les cinq sacres consécutifs de la Brésilienne Marta entre 2006 et 2010, aucune joueuse n'avait été élue Joueuse de la FIFA deux années de suite. Auteure d'une année 2015 remarquable, Carli Lloyd avait remporté le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA après avoir mené les États-Unis à la victoire en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ au Canada. Faute d'étoffer son palmarès en 2016, la meneuse de jeu américaine a maintenu son niveau de performance sur le plan individuel. Si Lloyd n'a rien perdu de son efficacité offensive, les Stars and Stripes ont été absentes du podium olympique pour la première fois de leur histoire, victimes de la Suède en quart de finale. "Il faut tirer les leçons de ce qui s'est passé. Cette défaite doit nous rendre encore plus ambitieuses. Vous pouvez compter sur nous pour gagner la Coupe du Monde en 2019", annonçait Lloyd au retour de Rio.

Les Finalistes

Melanie BEHRINGER
  • Melanie BEHRINGER

  • GER
    Allemagne
  • Il vaut mieux partir en pleine gloire. Et quoi de mieux que de raccrocher les crampons sur une victoire olympique ? En août, Melanie Behringer a couronné sa brillante carrière avec l'Allemagne par une médaille d’or, disputant à cette occasion la dernière de ses 123 sélections. Meilleure buteuse du tournoi avec cinq réalisations, la milieu de terrain a largement contribué au succès de la Nationalmannschaft, qui a remporté l’or pour la toute première fois de son histoire. Titulaire lors des six rencontres, Behringer a ouvert la marque à trois reprises. Mais c’est en quart de finale contre la RP Chine et en demi-finale face au Canada qu’elle a inscrit ses buts les plus importants. La championne du monde 2007 peut également se targuer d’une année réussie en club avec un deuxième titre consécutif du Bayern Munich dans le championnat.
MARTA
  • MARTA

  • BRA
    Brésil
  • On dit souvent que le plus difficile n’est pas d’arriver au sommet, mais de s’y maintenir. Marta a réussi les deux choses. Certes, l’année 2016 n’a pas permis à Marta de garnir son armoire à trophées puisque son club de Rosengard n’est pas parvenu à conserver sa couronne dans le championnat suédois et la sélection brésilienne a dû se contenter de la quatrième place du Tournoi olympique de football féminin à Rio. Mais grâce à son dribble, sa puissance et sa ténacité, elle reste l’une des meilleures joueuses de la planète. À 30 ans, l’attaquante a eu l’honneur de faire partie des porteurs du drapeau olympique lors de la cérémonie d’ouverture de Rio 2016.

Les candidats

  • Camille ABILY

  • FRA
    France
  • Sara DAEBRITZ

  • GER
    Allemagne
  • Amandine HENRY

  • FRA
    France
  • Saki KUMAGAI

  • JPN
    Japon
  • Dzsenifer MAROZSAN

  • GER
    Allemagne
  • Lotta SCHELIN

  • SWE
    Suède
  • Christine SINCLAIR

  • CAN
    Canada