Le fair-play comprend de nombreux aspects du football et se manifeste de nombreuses manières, sur le terrain comme en dehors. Il peut s'agir d'un joueur qui aide un adversaire après une faute ou d'un footballeur qui fait preuve d'honnêteté en signalant à l'arbitre qu'il n'a pas subi de faute dans la surface de réparation et qu'il n'y a pas lieu de siffler penalty.

Le fair-play s'étend au-delà des frontières du terrain, dans les tribunes, quand l'esprit de compétition et le respect prennent le pas sur le reste. En d'autres termes, le fair-play représente le football dans sa forme la plus pure. Depuis 1987, la FIFA récompense les actes exemplaires à travers le Prix du Fair-play de la FIFA.

En 2016, le remarquable geste d'élégance de l'Atlético Nacional (Colombie) a été distingué. Le club a demandé à la CONMEBOL d'attribuer à l'Associação Chapecoense de Futebol la Copa Sudamericana suite à la catastrophe aérienne de novembre 2016, qui avait coûté la vie à la majeure partie de la délégation du club brésilien qui se rendait en Colombie, ainsi qu'à plusieurs journalistes et aux autres passagers.

Les lauréats des différents prix seront couronnés lors de la cérémonie des The Best FIFA Football Awards à Londres, le 23 octobre.