Carli Lloyd a marqué l'année 2015 de son empreinte. Auteure d'un triplé en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, l'Américaine a mené son pays au titre suprême, s'adjugeant au passage le Ballon d'Or adidas, qui récompense la meilleure joueuse du tournoi.  Elle est désormais aussi la Joueuse Mondiale de la FIFA 2015.

Lloyd a démontré qu'elle reste plus que jamais la spécialiste des grandes occasions. On se souvient par exemple qu'elle s'était elle-même chargée d'inscrire le but de la victoire sur le Brésil (1:0) en finale du Tournoi Olympique de Football Féminin 2008. Quatre ans plus tard à Londres, elle avait réédité l'exploit, cette fois en signant un doublé aux dépens du Japon (2:1).

"Je faisais partie des trois finalistes", constate Lloyd, visiblement très émue, au micro de FIFA.com. "Celia Sasic et Aya Miyama sont des joueuses phénoménales et franchement, on ne sait jamais ce qui peut se passer. C'était l'un de ces moments dans la vie où les nerfs sont à vif et où le cœur bat plus vite. Quand j'ai entendu mon nom, ça a été l'un des plus beaux instants de ma vie."

À l'approche des qualifications pour le prochain Tournoi Olympique de Football Féminin, Lloyd veut voir dans ce titre un heureux présage. "Je crois que l'année 2016 sera bonne", annonce la joueuse de 33 ans, qui se sait cependant attendue au tournant. "Je dois continuer à travailler dur. Il faut que je progresse chaque jour pour aider mon équipe au maximum. Désormais, tous les regards sont tournés vers Rio et vers les qualifications."