• Deyna Castellanos est finaliste de The Best - Joueuse de la FIFA et du Prix Puskás
  • La Vénézuélienne évolue en club aux Florida State Seminoles
  • Sa coéquipière et amie, Gloriana Villalobos, parle d'elle au micro de FIFA.com

"Depuis que je suis arrivée ici en janvier, nous entendons super bien." En réalité, Gloriana Villalobos et Deyna Castellanos se sont rencontrées pour la première fois en 2014. Elles avaient à peine 14 ans et ont toutes deux créé la sensation à la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA au Costa Rica.

Mais depuis quelques mois, la Vénézuélienne et la Costaricienne partagent la même équipe, le même appartement, les mêmes études universitaires en Floride... et les mêmes blagues sur les réseaux sociaux ! En d'autres termes, elles sont devenues inséparables.

Gloriana est donc parfaitement placée pour parler de la finaliste - ou double finaliste - pour la cérémonie des The Best FIFA Football Awards. Au micro de FIFA.com, elle revient notamment sur le vent de folie qui souffle autour de Deyna depuis que les nominations ont été rendues publiques. "Quand elle est collée à son téléphone en train de regarder les messages que les gens postent sur Facebook, ou les tweets, je lui dis : 'Comme tu as changé, Deyna'. Ça la met en colère (rires)."

Deyna The Best
"Elle n'a que 18 ans et un avenir incroyablement prometteur. Et surtout, elle a une très bonne personnalité. Elle sait être la meilleure sur le terrain et essaie d'être la meilleure en dehors également. J'admire sa façon d'être, car elle a tout pour devenir une très grande joueuse, mais en même temps, elle a beaucoup d'humilité et est toujours prête à aider. Elle veille à ce que les choses se passent le mieux possible pour tout le monde dans son entourage. Sur le terrain, j'admire son calme dans le jeu et sa créativité. C'est qui me fait dire qu'elle mérite le prix."

La colocataire idéale
"Si j'habitais toute seule, il me faudrait beaucoup d'énergie pour tout nettoyer. Mais Deyna est ordonnée et pleine d'initiative. C'est souvent elle qui dit : 'Allez, on va faire un peu de ménage, ranger tout ça'. Elle est également très rapide pour se préparer. Le matin, quand le réveil sonne avant d'aller en cours, elle est prête en deux temps trois mouvements. Moi, ça me prend plus de temps pour sortir du lit et me préparer...."

"Qui cuisine le mieux ? C'est elle le chef. Ses galettes de maïs vénézuéliennes sont une merveille. Moi, je débarrasse la table et je fais la vaisselle (rires)."

Footballeuses et étudiantes appliquées
"L'idée est de terminer nos études ici puis d'aller en Europe jouer comme professionnelles. C'est son objectif et le mien. J'étudie la gestion sportive et Deyna le journalisme. Nous nous aidons mutuellement. Si j'ai un travail à faire et qu'il est très tard, elle le fait avec moi, et vice-versa. Heureusement, elle étudie en ce moment ce que j'ai fait le semestre dernier, donc je lui ai passé mes cahiers et mes notes."

Star des stories sur Instagram
"C'est notre manière de nous divertir ! Le problème est que les gens ne voient que ce qu'elle invente. Elle me provoque pas mal, mais je sais répondre. C'est une guerre constante ! Mais au final, je crois que c'est moi qui fais le plus de blagues. Heureusement que Deyna a beaucoup de patience. D'autres m'en auraient déjà collé une !"

Destination Londres
"J'aimerais beaucoup aller avec elle à Londres, mais je dois aller à la fac, et puis il y a les matches avec l'équipe. Elle va y aller en famille, car en définitive c'est sa famille qui la soutient depuis toujours et c'est elle qui mérite de partager cette aventure. Mais il est certain que je vais regarder la cérémonie en attendant impatiemment les résultats. On va peut-être organiser quelque chose avec toutes les filles de l'équipe pour regarder ça ensemble."