• Meilleure joueuse de l’Euro 2017 et finaliste de The Best
  • Elle a quitté Rosengard pour rejoindre le FC Barcelone en juillet
  • La remise des prix The Best se déroulera le 23 octobre à Londres

Quand elle était petite, elle regardait les vidéos de Ronaldinho et essayait d’imiter les dribbles spectaculaires de son idole. Aujourd’hui, elle est devenue l’idole dont les vidéos inspirent les jeunes générations.

Vaiqnueur de l’UEFA EURO féminin 2017 avec les Pays-Bas, Lieke Martens est l’une des trois finalistes du prix The Best - Joueuse de la FIFA 2017, aux côtés de Carli Lloyd et Deyna Castellanos.

La nouvelle recrue du FC Barcelone revient sur la saison passée avec FIFA.com et évoque avec émotion le rendez-vous du 23 octobre à Londres. "Je suis honorée d'être nommée en compagnie de ces deux grandes joueuses. Gagner le prix ne sera pas facile, mais le simple fait d'être sélectionnée me remplit de fierté. Et cette fois, je me préparerai, à tout hasard !", sourit-elle, en se souvenant d'avoir été frappée de mutisme lorsqu'elle a reçu le prix de meilleure joueuse de l'UEFA EURO il y a quelques semaines.

• Qui a été The Best dans votre carrière professionnelle ?
"Mes parents. Ils ont tous deux joué un rôle crucial dans ma carrière. Sans eux, je ne serais jamais arrivée jusqu'ici. Ils ont parcouru des milliers de kilomètres pour m'amener à mes matches. Ils m'ont suivie partout et ont fait beaucoup de sacrifices pour me permettre de jouer. Je suis ravie de pouvoir partager ces moments d'émotion et de bonheur avec eux."

"Ma vie a radicalement changé après l'Euro", confie-t-elle. Le premier sacre européen de l'Oranje féminine a éclipsé ses autres performances et effacé tous les sacrifices consentis. "J'ai vécu le plus beau moment de ma vie. Je me suis sentie très à l'aise en sélection. Nous avons fait un grand tournoi et je suis très heureuse d'avoir tenu une place importante dans l'équipe. Quel bonheur d'avoir joué et marqué dans cette finale !"

L'héritage de l'euro
"Je suis convaincue que quelque chose a changé à jamais dans le football féminin néerlandais. Les attentes étaient élevées avant le tournoi, mais elles ont littéralement explosé ensuite. Nous avons bénéficié d'un énorme soutien dans les stades et aux quatre coins du pays. C'était fabuleux de voir autant de spectateurs dans les tribunes le jour de la finale et d'être au centre de l'attention des médias. Nous avons réussi à convertir beaucoup de gens au football féminin. Nous avons toutes les raisons d'être fières."

Lieke Martens

Date de naissance : 16 décembre 1992
Lieu de naissance : Nieuw-Bergen, Pays-Bas
Poste : milieu de terrain
Clubs : SC Heerenveen et VVV-Venlo (Pays-Bas), Standard Liège (Belgique), Duisbourg (Allemagne), Kopparbergs/Göteborg FC et Rosengard (Suède), FC Barcelone (Espagne)

Martens a rejoint le FC Barcelone en juillet 2017. Elle concilie ses obligations en club avec ses cours d'espagnol et ses études en master en gestion sportive à l'institut Johan Cruyff. Après cette année inoubliable, la milieu de terrain s'est fixé de nouveaux objectifs, parce qu'"une joueuse en veut toujours plus, elle n'est jamais satisfaite."

J'ai toujours rêvé de gagner une Ligue des champions, de disputer une Coupe du Monde et de participer aux Jeux Olympiques

Liek Martens, à propos de ses objectifs

À 24 ans, elle est consciente de disposer d'une marge de progression et n'hésite pas à faire son autocritique : "Je peux encore améliorer mes qualités de finisseuse, de buteuse, de passeuse…"

Quels sont les atouts de la sélectionneuse néerlandaise Sarina Wiegman, finaliste de The Best - Entraîneur de la FIFA pour le football féminin ?
"Comme elle travaille ici depuis longtemps, elle connaît bien les joueuses, et ça, c'est capital. Elle met l'équipe en confiance. Elle nous prépare très bien à progresser de match en match, ce qui nous permet de canaliser nos énergies plus efficacement. Elle a une influence très apaisante. C'est une excellente leader. Elle connaît nos capacités et elle sait nous rassurer. Elle assure l'équilibre de l'équipe. Elle est le pilier de notre succès."