• Okocha voit Neymar prendre la succession de Messi et Ronaldo
  • "Il met de la joie dans son jeu, mais pas pour épater les tribunes", estime le Nigérian
  • Il ne voit aucun Africain en mesure de monter sur le podium à l'heure actuelle

Le Nigérian Augustine Jay-Jay Okocha est l’un des plus grands talents engendrés par le football africain. Joueur aux dribbles indéchiffrables, il fut l’un des piliers de la génération dorée des Super Eagles qui avait décroché l’or olympique à Atlanta 1996 et participé à trois éditions de la Coupe du Monde de la FIFA entre 1994 et 2002.

Jay Jay s’est entretenu avec FIFA.com au sujet des prochains prix The Best FIFA Football Awards 2017, du profil nécessaire pour atteindre ce niveau et de ses favoris pour remporter le trophée le 23 octobre prochain à Londres.

Jay Jay, vous apparteniez à cette catégorie de joueurs qui brillaient et s’amusaient sur le terrain. Cela est-il suffisant pour décrocher le prix The Best ?
Quand on veut être le meilleur ou faire partie des meilleurs, il ne faut pas se contenter de cela. Il faut aussi de la concentration, du travail acharné et de la régularité. Le talent naturel ne sera jamais suffisant pour atteindre ce niveau. Une fois que l’on a compris cela et que l’on a du talent, alors on peut être dans la compétition.

Existe-t-il un joueur actuel comparable à Okocha ?
Celui qui se rapproche le plus de mon style de jeu, c’est Neymar. Il y avait de la joie dans mon jeu et l’on voit bien qu’il est sur les mêmes sensations, il prend plaisir à jouer. En plus, il ne joue pas pour lui, il joue pour l’équipe et pas seulement pour offrir du spectacle aux tribunes. Il met son talent et ses qualités au service de l’équipe.

Okocha dans les compétitions de la FIFA
Matches : 38 - Buts : 6
Coupes du Monde : 3 (États-Unis 1994, France 1998, Corée/Japon 2002)
Coupe des Confédérations : 1 (Arabie Saoudite 1995)
Tournoi Olympique : 1 (Atlanta 1996, médaille d’or)

Est-ce à lui que reviendra la succession de Cristiano Ronaldo et de Lionel Messi ?
Oui, je crois que c’est lui qui prendra la suite. Messi et Ronaldo ont dominé la planète football pendant un certain temps et à un moment donné, quelqu’un devra prendre la suite, le football est ainsi fait. Neymar a de grandes chances de prendre cette place.

Au cours des dix dernières années, Ronaldo et Messi se sont partagé la gloire. Avez-vous une préférence entre ces deux phénomènes ?
Je sais que je dois faire preuve de diplomatie, d’autant que j’ai beaucoup d’amis portugais, mais j’ai un penchant pour Messi. C’est un talent plus naturel que Cristiano. Ronaldo est un joueur fantastique, l’un des meilleurs que j’aie jamais vus, mais il n’a pas eu de chance dans cette génération, car il était là en même temps que Messi et ils doivent se partager la gloire.

Pour finir, pourriez-vous citer un joueur africain qui aurait le potentiel pour entrer dans les trois meilleurs joueurs du monde ?
Aujourd’hui, c’est difficile d’en citer un. Si l’on parle du haut du panier international, nous ne pensons pas avoir le niveau pour rivaliser. Nous devons changer cette mentalité et ensuite, nous pourrons sortir un joueur qui sera à la hauteur de ces joueurs.