• La cérémonie des The Best FIFA Football Awards se tiendra à Londres
  • Carli Lloyd, The Best - Joueuse de la FIFA 2016, évoque cette distinction avec FIFA.com
  • Elle passe en revue les qualités qui caractérisent la meilleure joueuse du monde

Après sa nomination l'an dernier au titre de The Best - Joueuse de la FIFA 2016 lors des The Best FIFA Football Awards™, on pourrait penser que Carli Lloyd, lauréate de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ 2015, a fait le tour de la question dans le monde du football. Mais l'année 2017 a réservé quelques nouveautés à l'Américaine.

Lloyd a ainsi rejoint en février dernier son premier club à l'étranger, Manchester City, qu'elle a aidé à atteindre les demi-finales de la Ligue des champions féminine de l'UEFA et à soulever la FA Cup féminine pour la première fois de son histoire.

Alors que Londres accueillera la prochaine édition de The Best FIFA Football Awards, FIFA.com a rencontré la joueuse américaine pour évoquer la ville hôte de la cérémonie et les retombées de son titre de The Best - Joueuse de la FIFA.

Carli, que peut-on attendre de l'organisation de The Best FIFA Football Awards à Londres et qu'est-ce que cela représente d'y assister ?
Je suis très heureuse que The Best vienne à Londres. Après avoir récemment signé pour Manchester City et passé quelques mois à Manchester, j'ai vraiment apprécié jouer ici et la culture anglaise. Il y existe une vraie culture du football, la venue de The Best ici pour promouvoir la pratique féminine est donc une très bonne chose. Ce sera un grand rendez-vous.

Qu'avez-vous retenu de la dernière édition à Zurich ? Un souvenir particulier se dégage-t-il ?
Etre désignée Joueuse de la FIFA a évidemment constitué le sommet de mon séjour à Zurich. Vous ne savez pas vraiment à quoi vous attendre en y allant. Vous ne savez pas ce qu'il va se passer, vous ne savez pas si votre nom sortira de l'enveloppe, mais ce fut un moment particulier. Je garde également un bon souvenir du match des Légendes auquel j'ai pris part et ma rencontre avec Diego Maradona. C'était un grand moment.

En tant que capitaine des Etats-Unis, vous participez au vote de The Best - Joueuse de la FIFA. Que prenez-vous en considération dans votre vote et qu'est-ce qui fait selon vous la meilleure joueuse ?
J'ai la chance de pouvoir voter et je ne me porte pas forcément sur le choix le plus évident. La meilleure joueuse du monde rassemble selon moi de nombreuses qualités : une joueuse complète, qui ne marque pas forcément tous les buts ou qui prend toute la lumière, mais qui peut rentrer sur le terrain et faire preuve de sens tactique, de qualités techniques, de force mentale et de caractère. Ce sont pour moi des éléments très importants qui définissent la meilleure joueuse de la planète.

Pensez-vous pouvoir être distinguée à nouveau cette année ? Peut-on s'attendre à des surprises parmi les nominées ?
Cela dépendra cette année de nombreux facteurs, notamment la Ligue des champions et l'EURO. Les États-Unis n'ont pas disputé de tournoi majeur cette année, mais on a tout de même participé à de très bonnes compétitions. Il me reste environ deux années de carrière. J'espère être de retour au moins une fois pour prétendre au titre et le remporter. Décrocher la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques avec ma sélection est évidemment très important, donc il s'agit surtout de faire de mon mieux à chaque match et de continuer à progresser, mais j'adorerais revenir à cette cérémonie à un moment donné.