Suivez nous sur
Prix Puskás de la FIFA 2017

Camargo, une baguette magique et un but historique

(FIFA.com)
  • Son but de son propre camp est nominé pour le Prix Puskás de la FIFA
  • Le milieu de terrain argentin continue d'être ému chaque fois qu'il revoit ce but
  • Il rêve d'assister au gala de The Best. Vous pouvez voter pour son but ici

-"Cama, tu es nominé pour le Prix Puskás !" "Nooon, comment pourrais-je être nominé ?" Alejandro Camargo n'a pas cru son entraîneur Cornejo lorsque celui-ci lui a annoncé la nouvelle au beau milieu d'un entraînement de l'Universidad de Concepción, club de première division chilienne. "Montre-moi le téléphone !"

"Et là j'ai vu", raconte à FIFA.com le milieu de terrain argentin. Sur l'écran du portable du préparateur physique, il a pu constater que son but contre O'Higgins faisait partie des 10 nominés pour le Prix Puskás de la FIFA 2017.

"Je ne vais pas dire que je me suis mis à pleurer, mais ça m'a quand même donné de gros frissons. Quand j'ai marqué ce but, je n'ai pas imaginé un seul instant qu'il allait être nominé. Ma femme a éclaté en sanglots. Pour nous, tout cela est nouveau. J'ai commencé à recevoir plein de coups de téléphone, on m'a demandé des photos… Dès que je prenais mon téléphone, je voyais 10 nouveaux messages WhatsApp : 'Imagine-toi Messi !' Ça n'arrêtait pas !"

Alejandro Camargo rigole en racontant cela, toujours incrédule de l'agitation que son but a créée autour de lui à Concepción, ville d'environ 200 000 habitants à 500 kilomètres au sud de Santiago. "Ma personnalité n'est pas du genre exubérante et du moment que je ne suis pas partout dans les journaux… Mais j'en profite au maximum avec ma famille, car c'est quelque chose de très agréable." À 28 ans, s'il a déjà une belle carrière comme milieu défensif, il reste loin des grandes stars du football mondial.

Il a joué dans divers clubs de Mendoza, sa province natale en Argentine, où il a remporté avec Sarmiento de Junín en 2012 la Primera B, troisième échelon du football argentin. En 2013, il émigre au Chili et en 2015, rejoint la UdeC.

Un coup de baguette magique
En décembre 2016, le club se battait pour ne pas descendre. À domicile contre O'Higgins, l'Universidad de Concepción devait absolument s'imposer. À quelques minutes du coup de sifflet final et avec un score de 2:1 en faveur de son équipe, Camargo a scellé la victoire sur une volée impressionnante déclenchée à une soixantaine de mètres du but.

"Je m'en souviens comme si c'était hier", poursuit-il en visualisant dans sa tête le dégagement du gardien adverse Miguel Pinto depuis l'extérieur de sa surface. "Le ballon est arrivé avec le bon effet pour pouvoir reprendre instantanément. J'ai tenté la volée et j'ai frappé tellement bien que je n'ai pas eu mal au pied, sachant que si vous ne prenez pas le ballon correctement, ça peut faire mal. Mais non, là, c'était la perfection. Quand j'ai vu la balle partir assez haut, je me suis dit qu'elle allait atterrir sur la barre transversale, mais quand elle a commencé à redescendre, j'ai pensé qu'elle avait une chance d'entrer."

Contrairement aux apparences, cette frappe invraisemblable d'une telle distance était tout sauf une improvisation : "L’entraîneur nous avait dit que le gardien jouait assez avancé et qu'il fallait essayer de frapper de loin. Je ne suis pas un spécialiste des tirs lointains mais quand j'ai vu qu'il était sorti de sa surface et complètement excentré, je n'ai pas hésité une seconde."

"Ma spécialité, c'est plus de monter sur les coups de pied arrêtés pour essayer de placer une tête", admet-il. "Mais là, j'ai été touché par la baguette magique ! Je l'ai revu plus de 20 fois et ça déclenche toujours chez moi un rire un peu nerveux et beaucoup d'émotion. Je ne m'en lasse pas."

Désormais, il espère être à Londres le 23 octobre prochain, pour le gala des The Best FIFA Football Awards™. "Ça va être impressionnant, avec Messi, Ronaldo, Neymar, tous ceux qui seront présents… Mes amis plaisantent en me demandant de les emmener dans ma valise ou en me disant qu'ils vont me prêter leur costume de mariage."

Maintenant, il appartient aux utilisateurs de FIFA.com de décider si Alejandro Camargo sera l'un des trois finalistes du Prix Puskás de la FIFA.

All related documents

Articles recommandés

The Best FIFA Football Awards™

Boateng, une envolée pour marquer et voyager

25 sept. 2017

The Best FIFA Football Awards™

Votez pour le Prix Puskás et Prix des Supporters !

22 sept. 2017

The Best FIFA Football Awards™

Révélation des listes finales des nominés pour The Best

22 sept. 2017