• Le retourné de Mandzukic contre le Real Madrid figure parmi les nominés pour le Prix Puskás de la FIFA
  • Le but, en finale de la Ligue des champions, vient conclure un superbe mouvement de la Juventus
  • Mandzukic a marqué l'un des plus beaux buts de l'histoire de la finale européenne

Marquer un but splendide en finale est le rêve de tout joueur. Mais le risque est grand de le voir s'effacer de la mémoire collective quand il est inscrit du côté des perdants. Cette année, Mario Mandzukic, l'attaquant de la Juventus, est donc en danger.

Il y a 15 ans, Zinédine Zidane marquait l'un des plus beaux buts jamais inscrits en finale de la Ligue des champions de l'UEFA : une reprise de volée sensationnelle sur un centre tombé du ciel de Glasgow. Il offrait au Real Madrid son neuvième titre européen. Cette fois assis sur le banc de touche madrilène, il assistait aux premières loges à la réalisation de Mandzukic à Cardiff.

Si ce but a été nommé au Prix Puskás de la FIFA, ce n'est pas seulement pour sa superbe conclusion. C'est le fruit des efforts de l'ensemble de l'équipe. Tout commence par une longue transversale de Leonardo Bonucci pour Alex Sandro qui permet d'ouvrir une brèche dans la défense du Real. Le centre en première intention de l'arrière gauche brésilien trouve Gonzalo Higuain, qui sert Mandzukic en deux temps, juste à l'intérieur de la surface.

Le Croate amortit de la poitrine, soulève le ballon juste au-dessus de la tête avant de réaliser un retourné acrobatique qui vient se loger sous la barre transversale, hors de portée de Keylor Navas. Le ballon n'a pas touché le sol depuis la passe de Bonucci.

Il suffit de voir l'air ébahi du grand attaquant au moment où il explose de joie au sein du Principality Stadium pour comprendre ce qu'il venait d'accomplir. Ce n'est qu'arrivé vers la ligne médiane qu'il semble réaliser son exploit : marquer le but de ses rêves, dans la finale de ses rêves, pour égaliser à 1:1 contre le champion d'Europe en titre et raviver l'espoir de titre de son équipe.

Ce but aurait pu mettre la Juventus sur la route d'un premier titre de Ligue des champions depuis plus de 20 ans. À inscrire dans les annales, obligatoirement. Mais le Real finit par s'imposer 4:1 et ce but se trouve aujourd'hui du mauvais côté de l'histoire.

Il y a peu de chance, cependant, que quiconque oublie ce but de si tôt. C'est à vous de décider s'il mérite de remporter le Prix Puskás de la FIFA. Cliquez ici pour voter.