• Un incroyable retourné acrobatique du gardien dans les arrêts de jeu
  • "Je n'arrive toujours pas à y croire", confie l'intéressé
  • Deux FIFA Legends ont déjà exprimé leur préférence pour le but de Masuluke

Le scénario est-il vraiment crédible ? L'équipe est menée 1:0 à la sixième minute du temps additionnel. Dernier corner. Le gardien de but monte dans la surface de réparation adverse. Un acte de désespoir. Le ballon est renvoyé du poing par le gardien de l'équipe qui mène au score, et repris en bicyclette par le portier monté aux avant-postes. Égalisation, score final : 1:1, explosion de joie. Répétons la question : est-ce vraiment crédible ? 

Et pourtant, la scène s'est réellement produite lors d'un match de Premiership sud-africaine le 30 novembre 2016. Le portier du Baroka FC, Oscarine Masuluke, a inscrit ce but en réalisant un incroyable retourné acrobatique au nez et à la barbe de son homologue d'Orlando Pirates, Thapelo Mabokgwane.

"J'ai essayé, tout simplement. Dieu seul sait quel soutien il m'a accordé aujourd'hui pour que j'arrive à inscrire ce but", confiait Masuluke juste après le match. Le lendemain, il était encore "sous le choc" de ce qu'il avait réalisé face à Orlando : "Je n'arrive toujours pas à y croire". Le joueur âgé de 24 ans s'est ensuite interrogé sur la manière dont il avait pu réussir à inscrire un but aussi incroyable et c'est dans son passé qu'il a trouvé une explication. "J'ai joué précédemment au poste d'attaquant". Signait-il alors souvent ce genre de réalisation ? "Non, c'est le but le plus remarquable de ma carrière !"

Masuluke se réjouit à présent d'avoir été nominé pour le Prix Puskàs de la FIFA 2017. Il invite aujourd'hui tous les Sud-Africains à voter pour lui, en espérant pouvoir figurer parmi les trois finalistes qui seront présents à Londres le 23 octobre pour la cérémonie des FIFA Football Awards, "même si le simple fait de figurer parmi les sélectionnés est fantastique en soi".

Masuluke a d'ores et déjà reçu le soutien de poids de deux FIFA Legends. "Je donne ma voix au gardien Oscarine Masuluke, car on ne voit ce genre de choses que très rarement. Les buts inscrits par des gardiens sont exceptionnels et les retournés acrobatiques à la dernière minute le sont aussi. Je trouve que cette réalisation était vraiment spéciale, tout simplement", estime Jay-Jay Okocha. Et Roberto Di Matteo d'ajouter : "À moi aussi, le but du gardien me plaît beaucoup, et l'explosion de joie qui a suivi était unique !"

Peut-être Masuluke s'adonnera-t-il à une nouvelle célébration hors du commun en montant sur scène pour recevoir son prix, le 23 octobre prochain ?