• Sarina Wiegman fait partie des trois finalistes du prix The Best – Entraîneur de la FIFA pour le football féminin
  • Danielle van de Donk a été l'une des stars de la sélection néerlandaise qui a remporté l'UEFA EURO Féminin 2017
  • La milieu de terrain d'Arsenal décrit les qualités qui font de sa sélectionneuse une candidate au titre

"Elle mérite incontestablement cette récompense. C'est une technicienne incroyable", insiste Danielle van de Donk qui ne peut s'empêcher de chanter les louanges de Sarina Wiegman. Après tout, les deux femmes ont été sacrées championnes d'Europe ensemble. La meneuse de jeu a été un élément clé de l'effectif néerlandais dirigé avec talent par Wiegman.

Soulever la coupe continentale fait figure d'exploit pour cette équipe, qui disputait seulement son troisième UEFA Euro et son quatrième tournoi majeur. Par ailleurs, les Néerlandaises se sont adjugé le titre avec la manière, après avoir remporté tous leurs matches et inscrit 13 buts pour éliminer, entre autres, la Norvège, la Suède, l'Angleterre et le Danemark.

Wiegman peut fort logiquement être considérée comme la stratège à l'origine de ce triomphe. La nominée pour le prix The Best – Entraîneur de la FIFA 2017 pour le football féminin est décryptée par Van de Donk.  La joueuse évoque les cinq ingrédients indispensables à la recette du succès concoctée par sa sélectionneuse.

1 : Le sens du détail
"Elle a tout organisé très précisément. C'est l'une de ses grandes forces. Sa préparation pour chaque match était tout simplement fantastique. Quelle que soit l'équipe en face, elle a analysé tous les aspects, ce qui nous a grandement aidées. Elle connaissait parfaitement nos adversaires et savait comment utiliser au mieux nos points forts face à eux. Elle nous connaît également par cœur. Elle-même était une excellente joueuse [plus de 100 sélections avec les Pays-Bas]. Elle s'est forgé une solide expérience en club, avant de prendre les rênes de la sélection. Elle est arrivée à ce poste avec une grande connaissance de toutes les joueuses néerlandaises et ça s'est vu immédiatement."

2 : Du sang-froid
"Elle a apporté beaucoup de sérénité à l'équipe pendant l'Euro. Elle n'a jamais succombé à la pression ; c'est une personne naturellement calme selon moi. Grâce à elle, les joueuses ont pu se détendre et profiter de l'expérience."

3 : Une composition et des tactiques inspirées
"Elle savait faire preuve de souplesse quand il le fallait, mais notre équipe restait plutôt stable. Elle n'a pas énormément modifié la composition, ce qui nous a été bénéfique. Notre pressing était au point et nous savions comment nous allions aborder chaque match. Elle s'assurait d'avoir les bons éléments sur le terrain. Nous lui faisions confiance. Chacune était prête à apporter sa contribution. À chaque fois, elle faisait les bons choix."

4 : Une atmosphère positive
"Elle a instauré un esprit conquérant, sans nous mettre trop de pression. Avant la compétition, elle n'avait jamais parlé du titre. Il fallait seulement passer la phase de groupes, en prenant les matches les uns après les autres. Mais une fois cet objectif atteint, elle n'a pas eu besoin de nous dire quoi que ce soit. La conviction était là. On s'est dit : Allez, on va battre tout le monde'."

5 : Une gestion personnalisée
"C'est une personne tout à fait normale et je dis ça dans le bon sens du terme. Elle est très abordable. Elle n'hésite pas à plaisanter avec ses joueuses. Elle est accessible et bienveillante car elle se préoccupe de toutes les joueuses. Elle voulait que nous nous sentions heureuses et à l'aise sur le terrain comme en dehors, ce qui a créé un climat très positif au sein du groupe."