• L'extraordinaire volée du gauche de Nemanja Matic à Wembley fait partie des nominés pour le Prix Puskás de la FIFA.
  • En signant le dernier but du match remporté 4:2 par son ancienne équipe, le Serbe a propulsé Chelsea en finale de la FA Cup
  • Matic : "C'est un super but, mais ce n'est pas le plus beau que j'ai marqué"

Les supporters de Chelsea n'ont sans doute pas oublié la belle victoire (4:2) de leur équipe sur Tottenham Hotspur en demi-finale de la FA Cup, au mois d'avril dernier. Mais au-delà de la performance, un but en particulier a marqué les esprits. L'international serbe Nemanja Matic a littéralement ébloui Wembley en signant le quatrième et dernier but de son équipe.

L'ancien Lillois Eden Hazard voit son coéquipier démarqué à l'extérieur de la surface de réparation. Le néo-Mancunien profite du service du Belge pour décocher une volée du gauche surpuissante, qui ne laisse aucune chance à Hugo Lloris. "J'ai senti que ça allait faire but", confiait Matic à l'issue de la rencontre. "Mais l'essentiel, c'est d'avoir gagné le match."

Le missile expédié par le milieu défensif serbe a fait tourner quelques têtes ce jour-là à Wembley, à commencer par celle de son coéquipier Kurt Zouma. Le Français, qui a suivi l'action depuis le banc de touche, est passé en une poignée de secondes par toutes les émotions, de l'étonnement à la joie. Les images de sa réaction ont depuis fait le tour des réseaux sociaux.

Le Serbe a toutefois surpris tout le monde en déclarant que son but d'anthologie face aux Spurs, marqué après 350 jours d'abstinence, n'était pas le plus beau de sa carrière. "Je trouve que c'est un super but, mais ce n'est pas le plus beau que j'ai marqué. J'en ai réussi un beaucoup plus difficile à l'occasion d'un choc entre Benfica et Porto... celui-ci arrive en deuxième position, sans doute."

La frappe en question, une autre volée surpuissante du pied gauche réalisée dans un match très disputé, avait déjà été nominée pour le Prix Puskás de la FIFA. Ce but sensationnel avait terminé à la deuxième place, derrière celui de son actuel partenaire à Manchester United Zlatan Ibrahimovic. Neymar était venu compléter le podium du Prix Puskás de la FIFA 2013.

Le boulet de canon de Matic à Wembley sera aussi l'un de ses derniers buts en bleu. Le Serbe se fendra encore d'une ultime réalisation contre Middlesbrough, avant d'être sacré champion d'Angleterre contre West Bromwich Albion lors de la journée suivante.

Son transfert estival à Old Trafford lui offre l'occasion de travailler à nouveau sous les ordres de José Mourinho, son ancien mentor à Chelsea. Profitant de ce contexte favorable, Matic s'est rapidement imposé dans le cœur des supporters des Red Devils.

"Je l'ai fait venir car j'ai toujours cru en lui. C'est un joueur à part, qui possède des qualités très particulières. Depuis mon départ de Stamford Bridge, j'ai toujours pensé qu'il aurait tout à fait sa place dans mon équipe", explique le technicien portugais. "L'opération a pu se faire et nous en sommes ravis. Nous avions besoin d'un joueur comme lui."

Ce joueur à part doté de qualités très particulières s'est fait une spécialité de marquer des buts exceptionnels. Matic mérite-t-il de remporter le Prix Puskás de la FIFA ? À vous de voter !