La Distinction Fair-play de la FIFA récompense une attitude exemplaire au service du fair-play et de la compassion, sur le terrain comme en dehors. Au mois de novembre dernier, le football sud-américain a été touché par une terrible tragédie qui a affecté l'ensemble de la communauté du football mondial. Suite à un accident d'avion qui a coûté la vie à la grande majorité des passagers, la quasi-totalité de la délégation de l'Associação Chapecoense de Futebol, un club brésilien, et plusieurs journalistes ont trouvé la mort. L'équipe se rendait à Medellin pour y disputer le dernier tour de la Copa Sudamericana, sa première grande finale. L'Atletico Nacional, l'adversaire colombien de Chapecoense dans cette finale continentale, a fait preuve d'un magnifique esprit sportif en écrivant à la CONMEBOL pour lui demander d'attribuer le titre à Chapecoense. L'instance dirigeante du football sud-américain a répondu favorablement à cette requête. Les supporters des deux clubs ont partagé leur chagrin et pleuré ensemble les vies perdues. Des milliers de fans de l'Aletico Nacional se sont ainsi rendus au stade à l'heure où aurait dû débuter la première manche de la finale, afin de saluer la mémoire des footballeurs qui manquaient à l'appel. Un jury spécial d'experts composé de Gabriel Batistuta, Marta, Howard Webb, Vladimir Petkovic et Adolf Ogi a passé en revue de nombreux exemples de fair-play avant de décider du vainqueur. La Distinction Fair-play de la FIFA 2016 revient donc à l'Atletico Nacional, pour son geste émouvant.