Depuis les cinq sacres consécutifs de la Brésilienne Marta entre 2006 et 2010, aucune footballeuse n'avait été élue Joueuse de la FIFA deux années de suite. Auteure d'une année 2015 en tous points remarquables, Carli Lloyd avait remporté le titre de Joueuse Mondiale de la FIFA après avoir mené les États-Unis à la victoire en finale de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™ au Canada. Faute d'étoffer son palmarès en 2016, la meneuse de jeu américaine a maintenu son niveau de performance sur le plan individuel. Si Lloyd n'a rien perdu de son efficacité offensive, les Stars and Stripes ont été absentes du podium olympique pour la première fois de leur histoire, victimes de la Suède en quart de finale. "Il faut tirer les leçons de ce qui s'est passé. Cette défaite doit nous rendre encore plus ambitieuses. Vous pouvez compter sur nous pour gagner la Coupe du Monde en 2019", a lancé Lloyd au retour de Rio.