Quel amoureux du ballon rond n'a jamais rêvé d'approcher les plus grands noms du football mondial et de participer au Gala FIFA Ballon d’Or ? Ce rêve s'est concrétisé pour le vainqueur du Quiz de la FIFA, qui a remporté un voyage à Zurich et la chance de vivre une expérience exceptionnelle. L'Argentin Juan Manuel Córdoba a livré ses impressions au micro de FIFA.com.

"J'ai déjà parcouru presque toute l'Argentine, alors l'Europe m'attirait depuis longtemps. Mais je n'avais jamais eu l'occasion d'y aller", explique Juan Manuel. Né il y a 30 ans à La Playosa, dans la province de Córdoba, il vit depuis quelques années à Buenos Aires, où il travaille dans un hôtel du centre-ville. "J'ai fait le voyage avec Javier Garay, un ami natif de mon village qui travaille avec moi. Je lui ai dit de préparer des vêtements d'hiver et bien qu'il ne soit pas aussi fan de foot que moi, il n'a pas hésité une seconde à m'accompagner. Dès notre arrivée le 8 janvier, nous sommes partis nous promener dans Zurich, nous avons visité l'Uetliberg et nous avons beaucoup marché. C'est une belle ville, très différente de tout ce que nous connaissions", remarque-t-il.

Le Gala FIFA Ballon d’Or a été le point d'orgue de ses trois jours en Suisse. "À notre arrivée, nous avons croisé la nominée allemande Celia Sasic sur le tapis rouge, mais nous avions hâte d'aller au cocktail. Le Gala était magnifique et très bien organisé. Le football était omniprésent. Tous les dirigeants étaient là, on entendait parler dans toutes les langues et nous avons pu nouer de nombreux contacts. C'était fabuleux", se souvient l'Argentin.

Le porte-bonheur de Messi
Córdoba espérait voir son compatriote Lionel Messi remporter son cinquième Ballon d'Or. "Nous étions convaincus qu'il pouvait être élu, parce qu'il avait vécu une année phénoménale. Comme le trophée lui échappait depuis deux ans, Javier et moi, on s'est dit en plaisantant qu'on allait lui porter bonheur. Quand son nom a été annoncé, nous avons explosé de joie. Nous n'en revenions pas d'avoir eu la chance non seulement de gagner un voyage, mais d'assister en plus au triomphe d'un Argentin !"

"Nous avons pris des tas de photos avec les trophées, les gigantographies et tous les amis que nous nous sommes faits là-bas", poursuit Juan Manuel. Il a aussi été très ému d'avoir croisé deux grandes figures du football argentin, Carlos Bilardo et Jorge Sampaoli. Il ne lui reste qu'un regret. "Je n'ai pas pu voir Messi sur le tapis rouge parce que nous sommes arrivés avant lui. Mais j'aurai peut-être une autre occasion de le rencontrer, puisque je compte continuer à jouer au Quiz, comme je fais depuis plusieurs années."

Sa soirée ne s'est pas terminée à la fin de la cérémonie. "Nous étions si heureux et nous nous sentions si bien que nous avons été les derniers à quitter le Gala. Pour profiter au maximum de notre séjour, nous avons décidé de visiter un night-club zurichois. L'expérience a été complète", conclut-il en riant.