Cassio et Guerrero à l'honneur
© Getty Images

À l'issue de la finale de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, le Groupe d'Étude Technique de la FIFA (TSG) a remis le titre de meilleur joueur du tournoi à Cassio. Le dernier rempart des Corinthians a multiplié les interventions décisives contre Chelsea FC, ce qui lui vaut d'empocher le Ballon d'Or adidas ainsi que le Prix TOYOTA. FIFA.com vous propose un aperçu des différentes récompenses individuelles décernées au Japon.  

Ballon d'Or adidas et Prix TOYOTA : Cassio (Corinthians)
Cassio a été l'un des grands artisans du triomphe des tenants de la Copa Libertadores. Sous son impulsion, les Corinthians inscrivent leur nom au palmarès de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA pour la deuxième fois de leur histoire, 12 ans après leur succès inaugural. Le gardien brésilien a conservé sa cage inviolée en demi-finale contre Al Ahly SC et réussi l'exploit de tenir en échec les attaquants de Chelsea. Le joueur de 25 ans a réalisé plusieurs interventions de très grande classe en première mi-temps. Un murmure d'approbation a ainsi parcouru les travées du stade international de Yokohama lorsque le portier brésilien s'est fendu d'une parade acrobatique pour détourner une frappe de Victor Moses. Au retour des vestiaires, Cassio n'a pas ménagé ses efforts pour protéger l'avance de son équipe, notamment sur l'énorme occasion des Blues en fin de match : sur une frappe à bout portant de Fernando Torres, le dernier rempart des Corinthians a fait apprécier ses réflexes félins. Après Rogerio Ceni (São Paulo FC) en 2005, Cassio est le deuxième gardien brésilien à remporter la Ballon d'Or adidas du tournoi.    

Ballon d'Argent adidas : David Luiz (Chelsea)
Le Brésilien de Chelsea a mordu la poussière en finale, face à ses compatriotes. Il pourra cependant se consoler en ramenant le Ballon d'Argent adidas à la maison. David Luiz a brillé en demi-finale contre Monterrey, dans un rôle inhabituel pour lui de milieu de terrain défensif. Toujours aussi efficace dans les duels, il a largement contribué à la victoire des siens en distillant de nombreuses passes millimétrées. De retour au cœur de la défense en finale, il a une fois de plus démontré toute l'étendue de son talent. Malgré la défaite des Blues, David Luiz sort grandi de cette compétition.

Ballon de Bronze adidas : Paolo Guerrero (Corinthians)
L'ancien attaquant de Hambourg a fait pencher la balance en faveur des Corinthians par deux fois. En demi-finale, le Péruvien a inscrit de la tête l'unique but de la victoire des siens sur les Égyptiens d'Al Ahly. En finale face à Chelsea, Guerrero a récidivé. Non content de se montrer décisif en deux occasions, le buteur d'O Timão s'est appliqué à mettre ses coéquipiers en valeur. Plus généralement, sa puissance, son énergie et sa technique ont posé d'énormes problèmes aux défenses adverses. Ses efforts ont été récompensés par l'attribution du Ballon de Bronze adidas.

Prix du Fair-Play : Monterrey
Troisième de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA 2012, l'équipe mexicaine a également été la formation la plus correcte du tournoi. En effet, les lauréats de la Ligue des champions de la CONCACAF n'ont reçu que trois cartons jaunes en trois matches. Ce Prix du Fair-play vient donc couronné le bon parcours des Rayados au Japon.