Séoul, 1988

Par moment en retrait au cours de ces Jeux d'été de 1988, les Soviétiques s'avèrent difficiles à battre et décrochent leur deuxième mé ;daille d'or. Ils enregistrent un 5-0-1; le seul point noir étant le match nul avec la Corée du Sud lors du premier tour. En finale, Ils battent le Brésil 2-1 au terme des prolongations. Romario, qui accédera au statut de star lors de la Coupe du Monde de 1994 aux Etats-Unis et finira meilleur réalisateur du tournoi (avec 7 buts), donne l'avantage aux Brésiliens à la 29e minute (1-0) mais Igor Dobrovolski égalise à la 63e minute sur penalty. Le score n'évolue pas jusqu'à ce que le remplaçant Yuri Savichev marque à la 103e minute, durant les prolongations, devant les 73 000 spectateurs du Stade Olympique.

La victoire est impressionnante. Outre Romario, l'attaquant Bebeto et le gardien de but Claudio Taffarel continueront six ans plus tard de jouer un rôle clé pour les Brésiliens.

Le tournoi ne manque pas de surprises. La Zambie l'emporte sur l'Italie (4-0) au premier tour avec un coup-du-chapeau de Kalusha Bwalya (plusieurs joueurs de cette équipe trouveront la mort en 1993 dans un accident d'avion en se rendant à un match de qualification pour la Coupe du Monde).

La Zambie perd face aux Allemands en quarts de finale (4-0). Le buteur Jürgen Klinsmann, qui œuvrera également beaucoup pour la victoire des Allemands lors de la Coupe du Monde deux ans plus tard, réalise un coup-du-chapeau. L'Italie perd 3-0 face à la RFA dans le match pour la médaille de bronze, par trois buts signés Klinsmann, Gerhard Kleppinger et Christian Schreier.

En demi-finales, le score étant de 1-1 après 120 minutes de jeu, Allemands et Brésiliens doivent se départager aux tirs au but. La RFA ne peut toutefois évincer le Brésil (3-2) qui décroche son billet pour la finale.

Dans l'autre match, les Soviétiques prouvent qu'ils sont experts en matière de prolongations, remportant un match mouvementé face à l'Italie (3-2), après être restés à égalité 1-1 durant 90 minutes. Arminas Narbekovas (92e minute) et Alexi Mikhailchenko (106e) ont mené l'équipe à la victoire avant qu'Andrea Carnevale ne marque deux minutes avant la fin des prolongations. Plus tard, ce dernier sera suspendu pendant un an de l'AS Roma pour utilisation de stupéfiants.

Le public n'a pas répondu aux attentes générées par les deux précédents Tournois Olympiques de Football: 729 000 spectateurs ont assisté aux 32 matches de cette discipline qui demeure néanmoins la plus populaire de ces Jeux d'été.