Cruz, entre fierté et exigence
© Getty Images

En tant que joueuse phare de l'équipe féminine du Costa Rica, Shirley Cruz a un regard aiguisé sur le football de son pays. FIFA.com a interrogé la milieu de terrain du Paris Saint-Germain pour connaître ses sensations sur la première Coupe du Monde organisée dans son pays.

"J'ai suivi le début du tournoi depuis la France, et j'ai fait le voyage pour assister à la finale. J'étais d'abord été surprise de voir la présence massive du public pour le match d'ouverture, et de voir tout le pays derrière son équipe. Je suis heureuse de voir tout ce que le Costa Rica a réussi à accomplir, c'est important pour le pays et pour le développement du football féminin. Nous sommes connus pour être un pays très chaleureux, et nous l'avons démontré pendant ce tournoi. Nous avons également montré que nous avions les capacités d'organiser d'autres Coupes du Monde à l'avenir", se réjouit-elle. 

"C'est une bonne expérience pour nous, et j'espère que ça va faire avancer les choses. Mais pour moi, ça n'est qu'un début", tempère la joueuse de 28 ans. "Les spectateurs ont répondu présent, dans les stades comme à la télévision, ce qui veut dire qu'avec des sponsors et plus de moyens, nous pouvons faire mieux. Il nous faudrait également plus de matches amicaux pour accumuler de l'expérience. Ce manque s'est vu avec les trois prestations des U-17."

Repérée alors qu'elle évoluait avec sa sélection U-20, Cruz est consciente d'avoir eu de la chance de pouvoir intégrer le monde professionnel en surmontant les embuches. "Ma génération et celles d'avant n'ont pas eu beaucoup de moyens pour s'en sortir. Nous faisions du foot parce que c'est notre passion", raconte Cruz, qui joue en France depuis 2006, où elle a d'abord remporté six championnats et deux Ligues des champions avec l'Olympique lyonnais avant de se lancer un nouveau défi avec le PSG la saison dernière.

Rêves, travail et sacrifices
"Cette Coupe du Monde est bon pas en avant, mais nous avons vu avec notre sélection U-17 que la volonté et l'amour du football ne sont pas suffisants", poursuit-elle. "Il faut donner beaucoup plus de moyens pour le foot féminin, et j'espère que tout le monde s'en est rendu compte. Il aurait fallu une meilleure préparation, notamment sur le plan tactique. Nous prenons toujours des entraîneurs venus du football masculin. Le Costa Rica n'est pas suffisamment habitué au plus haut niveau, et nous avons encore une belle marge de progression".

Costa Rica 2014 se termine à peine, mais Cruz a déjà le regard tourné vers les prochaines échéances : "Nous devons faire mieux à  la Coupe du Monde féminine U-20 cet été au Canada, et j’espere que notre équipe sénior va se qualifier pour Canada 2015, et y faire bonne figure. Mais pour ça nous devons travailler plus. Dans mon cas, je ne sais pas encore si je pourrai participer aux qualifications. Il faudrait que le PSG puisse me libérer aux dates choisies par la CONCACAF..."

Evidemment, le talent de la milieu de terrain Gloriana Villalobos n'a pas échappé à la numéro 10. "Il n'y a pas eu que Gloriana, d'autres filles ont fait des belles prestations", souligne-t-elle. "Mais le public a vu qu'il y avait là un talent, une joueuse qui peut aller plus loin si on la soutient, si on lui apprend les bases et qu'on l'aide à devenir plus mature, footballistiquement comme au niveau personnel, sans brûler les étapes".

Cruz a également une pensée pour toutes ces jeunes filles du monde entier qui rêvent d'évoluer un jour au plus haut niveau. "Mon conseil pour celles qui ont envie de jouer au football ou de pratiquer d'autres sports, c'est que c'est avant tout un instrument pour grandir, qui permet de se développer en apprenant la discipline", assure celle qui n'a encore jamais eu la chance de disputer une Coupe du Monde. "Le football m'a apporté beaucoup de bonheur, mais aussi beaucoup de tristesse. Si on a des rêves et qu'on veut les réaliser, il faut se surpasser, faire des sacrifices et s'entraîner dur. Quand on fait tout ça, les opportunités arrivent et il faut savoir les saisir", conclut-elle.