L’histoire se répète pour le Venezuela, qui termine quatrième de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016, deux ans après avoir perdu la "petite finale" de Costa Rica 2014. En face, l’Espagne recule certes d’un rang, mais quitte la Jordanie avec le sourire et la médaille de bronze autour du cou.

Paula Fernandez fait parler sa technique en lançant Candela Andujar dans un trou de souris. Les défenseuses vénézuéliennes n’ont pas le temps de se retourner, que l’ailière gauche est déjà en train d’adresser un centre à ras de terre parfait pour Eva Navarro. Celle-ci arrive lancée au deuxième poteau pour ouvrir la marque (17’, 0:1). L’Espagne garde le contrôle et ne laisse que quelques contres au Venezuela pour croire à l’égalisation. Yerliane Moreno est tout près d’en profiter, mais sa sublime frappe enroulée ne fait que poteau sortant.

L’entrée de l’attaquante Lorena Navarro pour la défenseuse Natalia Ramos à la pause prouve que la Rojita a retenu la leçon et veut se mettre rapidement à l’abri. Pari gagnant : sur sa première occasion, la nouvelle entrante conclut en force un centre de la gauche de son homonyme (53’, 0:2). Sur la deuxième, elle tue définitivement le suspense et prend de l’avance dans la course au Soulier d’or adidas du tournoi (78’, 0:3), avant de l’accentuer par un dernier but dans les ultimes instants (87’, 0:4). Le score aurait plus être plus lourd, mais les Espagnoles ne font pas la fine bouche. Elles accueillent avec grand plaisir cette troisième place qui leur permet de quitter le Moyen-Orient sur une note positive.

Joueuse Live Your Goals du Match : Eva Navarro (ESP)