La revanche de la finale de la Coupe d’Asie U-16 a pour cadre la finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA. La RDP Corée, vainqueur sur le continent asiatique, a récidivé sur la scène mondiale, après avoir tenu en respect l’attaque japonaise et affiché plus de maîtrise aux tirs au but.

On joue depuis moins de deux minutes quand Riko Ueki échappe à la défense coréenne et force Ok Kum Ju à un premier arrêt. La réponse est signée Ko Kyong Hui, dont le coup franc n’est coupé par personne et frôle le poteau de Momoko Tanaka. Même si le Japon passe plus de temps dans le camp coréen que l’inverse, les deux équipes se rendent coup pour coup dans une lutte qui fait briller les gardiennes. Ok repousse notamment un coup franc travaillé de Fuka Nagano, mais Hana Takahashi manque sa reprise dans le but vide. Hina Miyazawa est tout près de réparer ça, mais son tir de 20 mètres trouve la transversale.

Si les Nippones réussissent à mettre en place leur jeu fluide qui a fait tant de mal à cinq autres équipes, elles butent systématiquement sur une défense qui a toujours le geste juste, le bon tacle ou l’arrêt décisif pour empêcher ses filets de trembler. La défense est une science, et les filles de Sin Jong Bok la maîtrisent parfaitement, comme celles de Naoki Kusunose maîtrisent le jeu offensif, pour offrir au public du Stade international d’Amman un spectacle magnifique, malgré l’absence de buts. Après 90 minutes passionnantes, les filets ne tremblent pas. C’est donc aux tirs au but que se décide la couronne mondiale, et celle-ci finit sur les têtes coréennes après un raté de Rio Kanekatsu. La RDP Corée devient la première équipe à décrocher deux titres mondiaux U-17.

Joueuse Live Your Goals du Match : Sung Hyang Sim (PRK)