À deux jours de la finale de la Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA, Jordanie 2016, la FIFA et le Comité Organisateur Local (COL) du tournoi ont tenu une conférence de presse commune à leur quartier général d'Amman.

La tonalité d'ensemble a été extrêmement positive : les chiffres témoignent d'un degré d'intérêt impressionnant en ligne, une vidéo a mis en avant les différents projets d'héritage, tandis que Tatjana Haenni, Directrice des compétitions féminines de la FIFA, a parlé de "tournoi parfait" à propos de Jordanie 2016. Il a par ailleurs été confirmé que le Président de la FIFA, Gianni Infantino, assistera à la finale entre la RDP Corée et le Japon.

Tatjana Haenni, Samar Nassar, PDG du COL, et Salah Sabrah, Président du COL, ont participé à la conférence de presse.

Tatjana Haenni
"Je dois commencer par remercier et féliciter le COL et la Fédération jordanienne de football pour le travail merveilleux qu'ils ont accompli. Nous pouvons dire que ce tournoi a été, de notre perspective, un grand succès et que tous ceux qui y ont contribué peuvent en être très fiers.

Nous avons évidemment beaucoup parlé d'héritage et je suis heureuse de dire que les résultats ont été à la hauteur de nos attentes. Tant de choses ont été réalisées - amélioration des infrastructures, modernisation des stades et des terrains d'entraînement, travail de formation et de développement, les cours de la campagne Live Your Goals, des projets sociaux avec des réfugiées - avec un même objectif, à savoir laisser un véritable héritage.

J'espère que la Jordanie n'y verra qu'un point de départ. Des difficultés se présenteront, mais j'espère que tout le monde dans le pays continuera de s'investir pour faire grandir le football féminin. Je pense par ailleurs que la Jordanie peut servir de locomotive pour la pratique féminine dans la région et je souhaite que d'autres pays et d'autres responsables du Moyen-Orient vous voient comme un exemple à suivre."

Sur les ventes de billets
"Je suis complètement d'accord avec le Président du COL lorsqu'il dit être à 100 % satisfait sur ce point. J'y vois même un succès énorme. D'après ce que j'ai pu comprendre, ce tournoi a été témoin d'une évolution des mœurs. Je sais que, par le passé, seuls les hommes absolument passionnés de football se rendaient au stade pour assister aux matches. Nous avons vu ici beaucoup de familles, avec femmes, filles et garçons, qui ont tous profité des rencontres dans un environnement agréable. Il n'est jamais simple, où que ce soit dans le monde, de remplir des stades pour des matches de football féminin de jeunes catégories. Étant donné le contexte ici en Jordanie, je pense que le COL s'en est très bien sorti et j'espère que nous verrons encore plus de monde lorsque le pays accueillera le Championnat Féminin de l'AFC en 2018."

Samar Nassar
"Nous ne sommes plus qu'à deux jours de la cérémonie de clôture, mais cette aventure a commencé il y a trois ans. Nous voulions pouvoir laisser un héritage et je pense que nous avons réalisé un grand pas en avant. Il était ainsi essentiel de construire les infrastructures, les stades et les 14 terrains d'entraînement nécessaires pour répondre aux normes de la FIFA. Nous sommes également parvenus à former un grand nombre de personnes pour le haut niveau. Ces efforts contribueront sans l'ombre d'un doute au développement du football jordanien, tout en profitant également à la communauté.

Je suis très fier de notre personnel et de nos volontaires. J'ai été extrêmement fier de voir 14 000 spectateurs au stade pour la cérémonie d'ouverture et le premier match de la Jordanie, sachant qu'ils étaient tous là pour soutenir le football féminin. Mais notre mission n'est pas terminée. Ce tournoi n'aura été que la première étape d'un voyage beaucoup plus long et nous avons besoin de l'aide de tous pour attirer et garder les supporters et poursuivre l'élan déclenché par ce tournoi."

Salah Sabrah
"Au nom du COL et du peuple jordanien, je souhaiterais adresser mes remerciements au Roi Abdullah II, à l'ensemble de la famille royale et au Prince Ali bin Hussein, sans qui nous n'aurions pas pu accueillir cet événement si prestigieux, couronné de succès. J'aimerais également adresser mes remerciements à la FIFA, en particulier au personnel chargé de l'organisation, qui a fait preuve d'un très grand professionnalisme. Nous avons largement bénéficié du soutien, des conseils et des formations de la FIFA, et c'est également le cas de la Fédération jordanienne de football. Le peuple jordanien a suivi de près le tournoi et joué, comme nous l'espérions, son rôle de douzième homme. Force est de constater que ce tournoi a énormément apporté à ce pays."