"Pendant des années, j'ai joué sur ces terrains. Aujourd'hui, je suis heureuse de participer à leur développement, afin que tout le football jordanien en profite dans les années à venir", asure Farah Al-Badarneh, ingénieur et directrice des compétitions et des stades au sein du Comité organisateur local de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA, Jordanie 2016. Le terrain n'a effectivement plus de secrets pour Al-Badarneh, qui a un temps porté le maillot de la sélection jordanienne.